[Ayana Web Awards] Qui sont les Ayanas de 2018 ?

C’est pour célébrer cette fin d’année et mettre à l’honneur le travail de femmes remarquables que cette seconde édition des Ayana Web Awards a été organisée. Lancée en 2015, la particularité de cet événement est que chacune des étapes sont faites entièrement en ligne. Du 04 au 24 Décembre, vous avez sélectionné, nominé, puis voté pour ces Ayanas qui vous ont inspiré cette année. Découvrez maintenant les gagnantes de ce web-event.

 

Entrepreneure de l’année: Olivia Angola

C’est Olivia Angola qui remporte le titre face à Jeanne-Sissoko Zézé, Tatou Dembele, Kadhy Touré et Sara Coulibaly Diomandé. Il y 5 ans, elle ouvrait sa première boutique de prêt-à-porter à Abidjan. Aujourd’hui, elle est propriétaire de deux chaînes de magasins, Fashion Empire et Max 15 Fashion.

 

A lire aussi: [Portrait] Olivia, commerçante, reine du “Fashion Empire”

 

Fashionista de l’année: Marie-Paule Adjé

Marie-Paule Adjé est chroniqueuse mode pour l’émission C’Midi diffusée sur la chaîne nationale ivoirienne. A chacune de ses apparitions sur le plateau télé, elle nous émerveille de par son élégance et son chic. Sur son compte Instagram, l’ex-Miss District Marcory partage ses plus beaux looks.

 

Artiste de l’année: Laeti Ky

Laetitia Ky est spécialisée dans les sculptures capillaires. Avec ses braids, elle a déjà fait un chien, un parapluie ou encore un micro. Dans la même catégorie concourait la photographe Ly Lagazelle, la peintre Saraï d’Hologne et l’organisatrice d’événements artistiques Paule-Marie Assandre.

 

Make-Up Artist de l’année: Audrey N’da

Titulaire d’un master 2 en Commerce International, Audrey N’da abandonne son poste de commercial pour se consacrer pleinement à sa passion en 2015. Son entreprise Drey’s Up est la combinaison “Drey” pour Audrey et “Up” pour Make-Up.

 

Révélation de l’année: Jessica Bamba

street style de Jessica Bamba

Jessica Bamba est une animatrice de télévision et radio. Elle est dans l’équipe de C’Midi comme Marie-Paule Adjé, fashionista de l’année. Si elle est sous les projecteurs depuis quelques années maintenant, les Ayanas ont pris plaisir à la redécouvrir cette année.

A lire aussi: [Mode] Street-Style de Jessica Bamba

 

Humoriste Web de l’année: Yvidero

Ivanne Niaba alias Yvidero est une comédienne et humoriste ivoiro-cap verdienne. Grimée en personnage stéréotypé, elle utilise l’humour pour pointer plusieurs maux de la société ivoirienne. Elle était nominée dans cette catégorie aux côtés de Braising Girl, Eunice Zunon, Prissy la dégammeuse.

 

Designer de l’année: Wafa Sarkis

Wafa est une styliste modéliste d’origine Libano- Ivoirienne. Diplômée des Beaux-Arts au Liban, sa griffe est un mélange d’influences africaine et orientale. Depuis plus d’une dizaine d’années, elle habille les plus importantes personnalités ivoiriennes. Étaient nominées avec elle Arlette Konan, Isabelle Andoh-Vieyra, Sali Ouattara et Rebecca Zoro.

 

Initiative sociale de l’année: Tchonté Mireille

C’est avec son blog Leschroniquesdetchonte.com qu’on a découvert Tchonté Situé, une jeune ivoirienne passionnée de lecture, d’écriture, d’éducation et de voyages. Mais ce qui fait d’elle, une jeune femme si particulière,  du haut de ses 24 ans, Tchonté a fondé une bibliothèque de proximité à Yopougon : Le Centre Eulis (*Silué à l’envers) . Ce centre est un espace d’études et de lecture à la disposition des habitants, des livres de tout genre dans le but de promouvoir la lecture auprès des plus jeunes..

 

A lire aussi: [Portrait] Tchonté Silué, celle qui a fait de l’éducation des jeunes sa priorité

 


x

A lire aussi

Têtue...
Que vous connaissiez déjà l’histoire d’Ayana ou qu’elle vous ait déjà été racontée, avant de lire ces quelques lignes, vous aurez peut-être du ma...
[Interview] Pamela Badjogo: une voix engagée contre les violences faites aux femmes
Alors que depuis le confinement, le nombre de violences domestiques a grimpé, la chanteuse gabonaise à la voix soul bantue Pamela Badjogo montre ...