L’actrice Vanessa Patinvoh : de Teenager à la conquête de Babiwood

Vanessa patinvoh

L’industrie du cinéma africain est en plein essor. De plus en plus de pays africains comme la Côte d’Ivoire produisent des films et séries de qualité. L’actrice Vanessa Patinvoh fait partie des acteurs de ce mouvement. Vous l’avez sûrement connu dans la série ivoirienne Teenager où elle tenait le rôle d’une adolescente “intello” . Six ans plus tard, Vanessa est toujours autant passionnée de cinéma. Par un entretien téléphonique,  elle nous embarque dans l’univers cinématographique ivoirien et nous dévoile ses projets.

Qui est Vanessa Patinvoh ?

Joie de vivre, persévérance et franchise  sont les mots qui la décrivent le mieux. Vanessa Patinvoh est une jeune femme amoureuse de l’audiovisuel qui s’est révélée au public Africain en jouant dans la série Teenager alors qu’elle n’avait que 14 ans. Déjà enfant, elle avait une folle passion pour le cinéma et la télévision. Elle nous raconte avoir été inspirée par les films de Henri Duparc (Bal Poussière, le sixième doigt…), par des actrices telles qu’Akissi Delta ou encore Naky Sy Savané, etc. Elle voulait non seulement jouer un rôle dans des films, mais également savoir ce qui se passe derrière la caméra.

actrice ivoirienne

Ses premiers pas à la télé, elle les a faits dans une publicité alors qu’elle n’était qu’un enfant. Lorsqu’elle s’est présentée au casting de la série Teenager, elle ne s’attendait pas à ce que ce tournage devienne une seconde école. Sa persévérance lui a permis de suivre ses premiers cours d’actorat avec brio tout en alliant tournage et éducation scolaire. D’ailleurs, la jeune femme nous a confié que le contrat avec la maison de production et ses parents stipulait qu’elle devait maintenir une certaine moyenne scolaire afin de continuer la série.

Dans un univers aussi challengeant que le cinéma, il faut compter sur le soutien de sa famille

Dans ce milieu où il faut être sans cesse en quête de savoir, d’apprentissage, la jeune actrice a su compter sur sa famille qui, dès le départ a été d’un soutien inestimable. En effet, depuis le début de sa carrière, sa famille n’a eu cesse de l’encourager à réaliser ses rêves. Sa sœur et sa mère ont été ses plus grandes fans. Sa sœur a été celle qui a déposé son dossier de casting,  qui l’accompagnait à ses tournages. Et sa mère gérait son emploi du temps et effectuait toutes les tâches en rapport avec sa carrière.

Ma force, c’est ma sœur et ma mère qui m’ont toujours encouragée à me lancer dans le cinéma malgré mon jeune âge. À chaque fois que je fais un travail ou que je suis performante sur une série ou sur un projet, c’est une façon pour moi de leur rendre hommage.actrice ivoirienne

Les coups de la vie, une expérience encourageante

Après avoir auditionné avec brio au casting de la série « Les coups de la vie » lancé par LULLY GRACE PROD, Vanessa a été contactée pour participer au tournage de la première histoire « Amour et Mensonge » dans le rôle de Marysia au côté de FRANCK VLEHI et de FATE TOURE. Une fois diffusée, l’histoire a eu les meilleures critiques et de très bons retours. La jeune actrice a été encouragée par le réalisateur ALAIN GUIKOU qui avait déjà apprécié son jeu d’acteur dans la série Teenager et d’autres projets sur lesquels la jeune femme avait eu à travailler.

Vanessa a eu l’occasion de tenir les rôles principaux de deux autres histoires: Je ne suis pas ma mère et le choix de Dieu. Elle sera à l’affiche d’une quatrième dans la série Les Coups de la Vie. Cette dernière sera diffusée en mai 2021 pour la deuxième saison de la série.

actrice ivoirienne

 

Savoir saisir les opportunités pour réaliser ses rêves.

L’industrie de la cinématographie et du divertissement est en pleine évolution et Vanessa y compte bien se faire une place. En effet, dans les cinq prochaines années, la jeune femme aspire à être une productrice. Produire ses propres contenus ou ceux des autres est le nouveau challenge que s’est lancée Vanessa.

Ayant toujours rêvé de faire de la télé, l’actrice  n’a pas hésité à saisir l’opportunité qui s’était offerte à elle. L’actrice travaille au sein d’une chaine de télévision Africaine depuis quelques années. Elle est assistante acquisition et son rôle consiste à faire du sourcing : acheter des programmes, être en lien avec les producteurs de sorte à ce qu’il y ait une livraison des programmes adéquats pour la chaine, s’assurer que les programmes diffusés sont en phase avec la ligne éditoriale de la chaine et mis aux normes.

Ce poste dans cette chaine de télé me permet d’être beaucoup plus organisée pour gérer ma carrière d’actrice et être performante en tant qu’assistante acquisition. Je pense que lorsqu’on suit sa passion, on a l’impression de ne pas travailler. J’arrive à m’épanouir sur ces deux fronts de fort belle manière.

Non seulement Vanessa compte produire ses contenus mais elle compte également devenir une référence dans l’industrie cinématographique. Même si elle ne vit pas encore pleinement de son art, elle reste optimiste. « Lorsqu’on regarde de près ce qui se fait actuellement, il faut avouer qu’il y a une légère amélioration de la condition de travail des acteurs ». Elle s’accroche à cette idée pour poursuivre son rêve.

Actrice mais pas que…

Adjoavi est une marque de vêtements destinée aux femmes de 20 à 45 ans. Vanessa PATINVOH l’a créé en hommage à sa mère dont la marque porte le prénom. C’est sa mère qui l’introduit dans l’univers de la mode en lui apprenant les bases de coutures et en lui faisant aimer le wax. Très tôt, Vanessa a dessiné et s’est fait coudre des tenues qui faisaient l’unanimité auprès de ses proches. Elle travaille actuellement avec une équipe de couturiers mais crée toujours les modèles elle-même.

actrice ivoirienne

Vanessa PATINVOH est une femme qui met les moyens qu’il faut pour vivre de ses passions. Elle vit en phase avec elle-même et ses convictions. Elle ne se laisse pas ébranler par les situations parfois difficiles qui lui arrivent. L’actrice ne se voit en compétition qu’avec elle-même et travaille à avoir une meilleure version d’elle-même. Et la team Ayana lui souhaite une belle carrière !

LIRE AUSSI: JESSICA BAMABA, L’ETOILE MONTANTE DE L’ANIMATION EN COTE D’IVOIRE


x

A lire aussi

AFROFUTURISTIK : Quand des cinéastes africains s'interrogent sur le futur de l'Afrique
Pour la première fois en six saisons, le programme itinérant de courts-métrages Quartiers Lointains pose ses valises à Abidjan. Du vendredi 29 ja...
[Interview] Rencontre avec Fatim Cissé, réalisatrice de la série sénégalaise Jigeen
Fatim Cissé est entrepreneure. Si elle a toujours grandi avec des histoires en tête, elle n'a jamais imaginé devenir cinéaste. Mais son parcours ...