[Web] Comment vérifier une information sur Internet et mettre fin aux intox sur le Coronavirus?

La maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) est une maladie infectieuse provoquée par un nouveau virus qui n’avait encore jamais été identifié chez l’être humain. Depuis son arrivée sur le continent africain, les rumeurs vont bon train et la propagation des fakes news sur Internet favorise le chaos et la paranoïa chez la population ivoirienne.

A lire :[Santé] Masques contre le COVID-19: mode d’emploi

© AP Photo/Emmanuel Mwiche

 

Les Intox

Sur Whatsapp, Facebook, Twitter ou Internet en général, nous avons été servis coté fake new, avec des exemples tels que :

  • les personnes noires sont plus résistantes au coronavirus;
  • le coronavirus ne peut pas résister à la chaleur de l’Afrique;
  • boire de l’eau bouillie avec de l’ail ou du citron permet de guérir du nouveau coronavirus;
  • l’alcool (koutoukou) tue le virus;
  • le coronavirus a été créé à dessein pour tuer les noirs…

Pour ne citer que ceux-là, étaient tous faux. Il n’existe pas encore de remèdes contre la maladie à coronavirus. Pour ceux qui se demandent comment certains arrivent à en guérir, il a été expliqué que dans de nombreux cas, les malades guérissaient d’eux mêmes . Pour ceux qui avaient suivi un traitement, l’efficacité de celui-ci varierait selon les individus. Aussi, pour mettre fin à la paranoïa chez la population, le mieux serait d’être responsable de nos écrits et dires au sujet de la maladie en nous assurant que les informations que nous partageons sont vérifiées. Pour ce faire voici quelques techniques, qui vous permettront de démêler le vrai du faux.

Vous pouvez lire aussi :[Tech] COVID-19: Comment nettoyer et désinfecter son smartphone ?

©Adobe Stock

Vérifiez la crédibilité d’une information

Avant de répandre une information, il faut la vérifier car diffuser une fausse information constitue une infraction. De ce fait, il est interdit de divulguer, diffuser ou relayer des informations erronées. Tout non respect de cette disposition entraînera des sanctions prévues par la Loi.

Faire preuve d’esprit critique et vérifier la véracité de ce qui se dit est indispensable quand on veut s’informer sur Internet. Le premier réflexe, lorsqu’une information est véhiculée par les réseaux sociaux, est de VÉRIFIER quelle en est la SOURCE. Favorisez les sources reconnues : Les sites institutionnels, les grands titres de presse, agence de presse. Ex: OMS, Ministère de la Santé et de l’hygiène publique dans le cadre du COVID-19.

Cependant, une source crédible ne garantit pas à 100% la véracité d’une information. C’est pourquoi, il est nécessaire de comparer et de recouper diverses sources pour procéder à une vérification fiable. Pensez aussi à lire les commentaires qui sont parfois révélateurs d’une information différente à celle véhiculée.

Vérifiez la crédibilité d’une image

Dans le cas des images, il est important de vérifier qu’elles correspondent bien aux contextes auxquels elles sont attribuées. Il est possible de vérifier cela via Google, en effectuant un clic droit si on utilise le navigateur Chrome (clic droit sur une image > « rechercher cette image sur Google »).
Comparer la date de publication de ces pages avec la date de l’événement qui est attribué à la photo est une bonne façon de vérifier la véracité de celle-ci. Si les dates et le contexte ne concordent pas alors l’image est fausse. N’oubliez pas de lire les commentaires que suscite l’image.

Vérifiez la crédibilité d’une vidéo

Même processus que pour l’image, cherchez à savoir dans quel contexte la vidéo a été prise, lisez les commentaires, la source ainsi que la date originale de publication. De plus, gardez à l’esprit que le fait qu’une vidéo soit virale, c’est-à-dire avec un très grand nombre de vues, ne signifie pas automatiquement qu’elle est vraie. L’explication en vidéo ici.

 

Si une information est vérifiable et comporte tous ces éléments alors elle a un bon indicateur de crédibilité et peut-être relayé. Pour plus d’informations chères Ayanas, appelez le 143 ou 101 ou envoyez coronavirus par SMS au 1366.

 

Audrey Kouachy

Source: Le Monde

A lire aussi :[Société] Quand les techpreneurs ivoiriens se mobilisent contre le COVID-19

 

Image à la une: ©Shutterstock


x

A lire aussi

COVID-19 : Voir le bon côté des choses
La COVID-19 nous a apporté son lot de déboires en marquant négativement les populations ivoiriennes. En effet, les contraintes imposées pour notr...
[Société] Comment respecter les mesures barrières au salon de coiffure?
Pendant le confinement, bon nombre d'entre nous ont du apprendre à se tresser, faire sa manucure ou sa pédicure. Bref, le mot d'ordre, c'était: i...