WILA MENTORSHIP, un programme de promotion des femmes en logistique

Le programme WILA MENTORSHIP  a été lancé le samedi 18 juin dernier au Palm-Club, Abidjan-Cocody. En présence de Guy Claude Aka, représentant le ministère de la femme et de la famille. Et de Mme Bintou Konaré, DRH de Côte d’Ivoire Terminal. Entreprise choisie comme sponsor officiel de l’activité. WILA Mentorship programme 2022 est une initiative de Women in Logistics Africa (WILA).Cette  association a but non lucratif regroupe des femmes, professionnelles du domaine de la logistique et de la supply chain sur le continent africain.

Une édition engagée et innovante

Pour la première édition, une trentaine d’étudiantes sont mises en relation avec des mentors pour  les accompagner sur une période de 06 mois en développement personnel, en orientation et profilage de carrière.

En plus, les bénéficiaires viennent en partie de l’Association Internationale des Etudiants en Sciences Economiques et Commerciales (AIESEC) d’Abidjan-nord; de l’Académie des sciences et techniques de la mer; de l’Institut polytechnique Houphouët-Boigny(INPHB). La présidente de WILA compte ainsi inverser la tendance. Et augmenter la représentativité des femmes dans le domaine de la logistique et de la supply chain.

A lire aussi: WILA, une première édition réussie

Des mentors inspirantes

Le mentorat est un des leviers clés pour s’insérer sereinement, durablement et de façon responsable dans le monde professionnel.

Christiane OHIN-TRAORE, présidente-fondatrice de WILA

Les mentors sont des modèles de réussite, des personnes engagées qui veulent avoir un impact sur le continent et la  jeunesse. Pour Côte d’Ivoire Terminal, il est important de soutenir cette initiative « totalement en phase avec les engagements RSE ».

Mon ambition est de dépasser les statistiques officielles de la présence féminine dans le transport maritime. C’est à dire avoir plus de 20% de femmes dans les effectifs.

Mme Bintou Konaré,  Directrice recrutement et développement RH, Bolloré Transport et Logistics

Sur ce chemin de challenges, Daisy Portella, marraine de l’AIESEC Abidjan-Nord, appelle ses filleules à l’assiduité et à la persévérance.

Vous avez l’opportunité de changer votre vie. Saisissez cette opportunité pour devenir des leaders de demain et viser l’excellence qui va vous démarquer des autres.

Daisy Portella, marraine de l’AIESEC Abidjan-Nord

Le représentant de la ministre de la famille et de la femme Aka Guy Claude, conseiller juridique a souligné l’objectif de WILA. En effet, Wila semble en phase avec celui du ministère. Il a également voulu que le mentorat s’étende aux filles vivant en milieu rural.

Découvrez en plus: STEM GIRLZ : Pour plus de filles et de femmes dans les secteurs technologiques


x

A lire aussi

La cybersécurité, un "truc de femme"
Le 17 novembre 2022 s'est tenue à Abidjan (hôtel Silver Moon), la première édition du Women Leaders Awareness in Cybersecurity (WLAC). Il s’agit ...
Femmes, Paix et Sécurité : Les diplomates et ambassadrices à l’école de la résolution des conflits
Plus de femmes engagées pour plus de paix ! Du 26 au 28 octobre 2022, à Abidjan, les diplomates et ambassadrices de Côte d’Ivoire ont renforcé le...