[Story] Conflits de couple, épargnez les enfants…

J’ai 2 enfants et lorsque je suis en colère après leur père, j’avoue que je me rabats sur mes enfants, je les serre fort dans mes bras et j’aime qu’ils me consolent.

La dernière fois, ma fille de 3 ans me dit : maman pourquoi tu es triste ? Papa est méchant, pourquoi il a fait ça ? Elle ne savait pas de quoi il s’agissait mais elle a eu ces mots et j’ai compris ! Oui j’ai compris qu’épargner les enfants des disputes familiales ce n’est pas seulement ne rien leur raconter (ils devinent fort bien), mais c’est tout un ensemble.

Auparavant en effet je pensais que ne pas leur expliquer ce qui se passait suffisait à les épargner. Mais, malgré les précautions pour ne pas crier, pour se disputer en silence, les enfants se rendent compte rapidement que quelque chose ne va pas dans la maison. Papa sort, maman essuie une larme furtive, mais passe son temps à leur faire des câlins, des bisous, même dort avec eux.

Je me rappelle que dans mon enfance, je n’ai jamais entendu mes parents se crier dessus. Plus tard, étant adulte, au moment où je demande à ma mère comment elle a fait pour ne jamais s’énerver contre mon père, elle m’avoue en riant, qu’elle se disputait souvent, qu’elle l’a même quitté, tout ça sous notre nez sans qu’on ne se rende compte. J’ai dit « chapeau » cela est donc possible.

Le 1er conseil, c’est de ne pas prendre l’enfant comme le consolateur.

C’est vrai que ce n’est pas facile quand on voit leurs mains potelées et leur regard d’amour, de vouloir s’y blottir. Mais ce n’est pas leur rôle. N’inversez pas !

Évitez de les couvrir de cadeaux, de leur passer leur caprice quand vous êtes en colère après chouchou.

Ce n’est pas un allié qu’il faut vous faire. Lui va en profiter et si vous ne faites pas attention, il va provoquer des disputes, juste pour que l’un des parents cède à ses caprices.

Si vous pouvez vous éloigner, ou les éloigner (pendant les vacances) faites-le. Prétextez un voyage, une mission, mais de grâce de leur montrer pas votre chagrin ou votre peine.

Votre devoir en tant que parent c’est de faire de vos enfants les hommes de demain, empreints de valeurs morales et sûrs d’eux. Alors ne vous servez pas d’eux dans vos conflits parentaux, ne vous vengez pas de l’autre en le privant de leur amour, ne les faites pas choisir entre vous.

Faites votre devoir envers eux, et laissez les être des enfants avec les soucis de leur âge ! Ils sont trop sensibles ces amours !

Par SMM


x

A lire aussi

Famille monoparentale : les défis au-delà des préjugés
Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants… La bien célèbre phrase sortie tout droit des contes de fées n’est évidemment pas toujours v...
Créez des souvenirs mémorables en famille lors des fêtes de fin d'année
Par Yasmine Touré, la Bidem'MamaDécembre 2020 est (enfin) là et nous avons tous commencé à faire des plans pour célébrer en bonne et due form...