[Interview] Kadhy Touré: “Quand on décide de se lancer, le doute n’a plus sa place.”

Kadhy Toure est une actrice /productrice cinema basée en Cote d’ivoire, directrice générale de la structure de production Brown Angel Entertainment. Elle s’est fait connaître pour son film L’Interprète qui a été numéro 1 au box-office ivoirien soit 7000 entrées et au Burkina Faso où il comptabilise 4000 entrées à la sortie. L’Interprète a également été récompensé “meilleur montage” au Fespaco 2017. Kadhy prépare actuellement sur la suite du film dont la sortie est prévue dans les mois à venir. Rencontre avec cette femme déterminée et travailleuse. 

 Racontez-nous l’histoire du film “L’INTERPRÈTE”. Comment avez-vous développé votre idée?

L’INTERPRÈTE raconte l’histoire d’une jeune dame interprète, épouse et mère, excellente dans son boulot et frustrée dans sa vie de couple. Elle tombe sous le charme d’un de ses clients américains au point d’entretenir une relation extraconjugale avec ce dernier et même lui demander d’assassiner son époux qui aurait pense-t-elle découvert sa relation.
 (rire) Faut dire que j’ai l’imagination assez fertile et, j’avais envie de faire un film ou pour une fois la femme est montré de la main gauche quand il s’agit d’infidélité. On a tendance a tout mettre sur les hommes.

Vous avez produit L’interprète 1 sur fonds propres. N’avez-vous jamais hésité? Qu’est-ce qui vous a fait dire “c’est un bon investissement”?

Non, on n’hésite plus dans ce genre de choses. Quand on décide de se lancer, on y croit de toutes ses forces  et le doute n’a plus sa place.

 A lire aussi: [Ciné] 20 films à regarder pour être motivée toute la semaine

Quels ont été vos principales difficultés?

Bien évidemment, c’était le problème financier. Je débutais dans la production donc je n’ai eu aucun financement et c’était pas évident. Mais je l’ai surmonté grâce a mon équipe de techniciens et d’acteurs qui ont plus épousé le projet autant que l’aspect pécuniaire de la chose, mais aussi en planifiant le mieux possible mes dépenses.

Vous avez été longtemps au Ghana. Pensez-vous avoir pris un peu de la mentalité des anglophones?

Oui et je me considère totalement comme Anglophone (rires) et les gens avec qui je travaille me trouve trop speed (rires).
Kadhy Touré et l'interprète

Une anecdote en tant que entrepreneure? votre meilleur souvenir

L’une des anecdotes que j’ai en tant que entrepreneure, c’est que je suis généralement tellement a fond dans ce que je fais que je surveille tout moi-même. Un jour, j’ai été chez mon étalonneur pour finaliser certaines teintes du film aux environs de 17h. On a bossé jusqu’à 3H du matin. Quand je suis sortie de chez lui et qu’il a bien refermé sa porte, je me rends compte que ma voiture ne démarre plus ( j’avais laissé la lumière dans la voiture toute la nuit). Stéphane aussi (mon étalonneur) avait son téléphone éteint et il pleuvait, j’ai donc dormi dans la voiture sur la route comme ça dans la chaleur( puisque je ne pouvais pas baisser les vitres) jusqu’a 5h30 où j’ai pu joindre ma fille de ménage pour qu’elle m’envoie un taxi. PFFFFF mdrrrr
Mon plus beau souvenir c’est quand L’INTERPRETE a battu le record d’entrées dans les salles de cinéma en Cote d’Ivoire.

 A lire aussi: [ Cinéma] Ces actrices ivoiriennes nous ont marquées !

La Kadhy Touré d’avant l’Interprète 1 est-elle toujours la même d’après? Si non qui est la nouvelle Kadhy ?

Oui, elle est la même et restera toujours la même in shaa Allah.

Dans l’industrie cinématographique internationale, quel est votre “role model”?

Mon role model, cest Shonda rhymes et Tyler Perry

Quelles sont vos attentes, et ambitions à la sortie de l’Interprète 2?

Je souhaite que “LINTERPRETE 2” fasse 3 fois l’audience du 1, et que ce film représente une fois de plus la Côte d’Ivoire au-delà des frontières.

Qu’est-ce qui vous inspire?

C’est Dieu tout simplement, il est ma force, mon inspiration, mon tout.

Un conseil aux Ayanas

Croyez en vous, parce que si vous pouvez l’imaginez, le voir chez d’autres alors vous pouvez le réussir, il n’y a aucun doute.
Merci a Ayana Webzine !

A lire aussi: [Cinéma] 3 films africains à voir absolument !


x

A lire aussi

AFROFUTURISTIK : Quand des cinéastes africains s'interrogent sur le futur de l'Afrique
Pour la première fois en six saisons, le programme itinérant de courts-métrages Quartiers Lointains pose ses valises à Abidjan. Du vendredi 29 ja...
[Interview] Rencontre avec Fatim Cissé, réalisatrice de la série sénégalaise Jigeen
Fatim Cissé est entrepreneure. Si elle a toujours grandi avec des histoires en tête, elle n'a jamais imaginé devenir cinéaste. Mais son parcours ...