Tony Sant’Anna, le roi Mufas’Art

Tony Sant'Anna sur Ayana - Novembre mois des hommes

Tony ou plutôt Wilfried Sant’Anna, de son vrai nom, est un jeune entrepreneur, photographe autodidacte passionné et directeur général de Ghost Studios (studio de production et de création photographique). Il est aussi chanteur, acteur, ex-mannequin… un artiste complet !

« Les hommes devraient être traités comme des personnes qui ont une part de sensibilité. Les hommes devraient avoir le moyen de s’exprimer, de faire comprendre qu’autant des choses touchent des femmes, il y a ces choses aussi qui nous atteignent ».

Tony Sant'Anna sur Ayana - Novembre mois des hommes

Vu ton parcours professionnel, comment s’est finalement fait ton choix de carrière ?

J’avais l’habitude de me prendre moi-même en photo et j’ai compris que je pouvais pratiquer un style de photographie pas très présent à Abidjan. Une photographie contrastée et noir et blanc qui met en exergue les émotions. C’est comme cela que je me suis lancé, sans réfléchir.

 

Dans ta carrière ou ta vie personnelle, est-ce qu’avoir été mannequin ou que tu sois qualifié aujourd’hui encore de chouchou des femmes représente un frein ?

Je sais rester concentré sur mes objectifs. Du coup, pas très focus sur cette affaire de chouchou des femmes. Cela ne me pose aucun problème. Je reste concentré. Je fais ce que je sais faire le mieux et c’est tout ! (Rires)

 A lire aussi : Ange Freddy, l’humour 2.0

Le féminisme selon Tony…

Pour moi, le féminisme est un mouvement qui permet aux femmes de valoriser leurs droits de manière équitable au sein de la société.

 

Dirais-tu que tu es féministe ?

Oui je le suis. J’ai une femme et une mère que j’ai vues batailler pour leurs droits et décisions soient respectés. J’ai aussi reçu cette éducation.

 

Pour finir, dans le monde idéal selon Tony, comment les hommes devraient être traités ?

Dans mon monde idéal, les hommes devraient être traités comme des personnes qui ont une part de sensibilité, les hommes devraient avoir le moyen de s’exprimer, de faire comprendre qu’autant des choses touchent des femmes, il y a ces choses aussi qui nous atteignent.

 

Vous aimerez aussi : Dr Magloire Amichia, le “Zinzin” au grand cœur

 

Propos recueillis par Pascale Andrée


x

A lire aussi

Mamby Diomandé, Mister Culture !
Directeur du département Live and Brand chez Universal Music Africa pour l’Afrique francophone, Mamby Diomandé a dû effectuer un virement à 360° ...
Ange Freddy, l’humour 2.0
Comédien, humoriste, réalisateur et photographe, Ange Freddy est surtout un pionnier du web humour en Côte d’Ivoire. Conscient de l’opportunité q...