[ Société ] Angelique Kidjo et sa lutte contre le mariage des jeunes filles

Angelique Kidjo la célèbre chanteuse, musicienne et comédienne Africaine a décidé de mener un nouveau combat, et ce dans le cadre du mariage forcé des fillettes.

“Les mariages d’enfants illustrent le fardeau extrêmement lourd supporté par les filles les plus pauvres au niveau mondial, et plus particulièrement par celles qui vivent dans les communautés marginalisées des régions rurales d’Afrique subsaharienne et d’Asie du sud, où la pratique est la plus courante. Ces filles que l’on marie sans leur consentement voient leur enfance volée. J’ai été témoin du mal que cela leur cause.” Souligne l’icône. 

Elle s’est donc donnée comme mission,  de tout faire pour redonner le sourire à ses filles qui n’ont pas leur place dans des foyers, mais sur des bancs d’école. Ces filles qui ont perdu le sourire et la joie de vivre obligées de trop vite grandir .

Pour Angélique, ce combat est le combat de tous et se doit d’être mené maintenant parce qu’en l’absence de progrès, près de 950 millions de femmes auront connu le même sort d’ici 2030, contre plus de 700 millions aujourd’hui. Et d’ici à 2050, près de la moitié de ces « épouses-enfants » sera africaine.

Retrouvez l’intégralité de l’article ici : Angélique Kidjo : « Il faut en finir avec le mariage forcé des fillettes »


x

A lire aussi

Les chaîne aux pieds, accessoire mode ou culturel ?
Depuis de nombreuses années, cet accessoire féminin n'a cessé de déchaîner les passions. Chez les hommes comme chez les femmes, le port de la cha...
WILA, une première édition réussie
Sans égalité des genres, il est quasiment impossible d'évoquer le développement durable Christiane OHIN-TRAORÉ, Présidente Fondatrice WILA ...