[Santé] Auto-palpation des seins : comment s’y prendre?

Une personne atteinte du cancer du sein à 90% de chances d’être sauvée s’il est détecté tôt.  La pratique régulière de l’auto-examen que l’on appelle aussi l’auto-palpation permet de détecter soi-même toute anomalie liée aux seins, et de la signaler à son médecin. Mais comment s’y prendre ?

Des gestes de dépistage simples à pratiquer soi-même

Pour que l’autopalpation soit efficace, il est conseillé de la pratiquer mensuellement, à la même période, en plus de la visite annuelle chez le gynécologue.

La technique :

  • Tout d’abord, il faut se placer debout, devant une glace, les bras en l’air.
  • En palpant délicatement votre sein, il va s’agir de repérer s’il y a une anomalie sur le mamelon. Cela peut-être un écoulement, une ride sur la peau, une rougeur persistante, une zone dure ou encore une boule.

 À lire aussi : Cancer du sein: comment le prévenir efficacement ?

  • Une fois cette étape passée, l’auto-examen des seins se poursuit en position debout ou allongée.
  • Posez vos doigts à plat et palpez chaque sein quadrant par quadrant (comme indiqué sur le dessin ci-dessous, des étapes 1 à 4), puis le mamelon (5), et enfin l’aisselle (dessin suivant).

Si vous remarquez une anomalie, ne cédez pas à l’affolement : la plupart de ces dernières ne sont pas liées au cancer et s’avèrent bénignes. Contactez votre médecin qui déterminera si ces modifications sont suspectes ou normales.

 

À voir : Vidéo comment faire l’auto-palpation

 

 

Liliane N’goran

Photo à la une :  Unsplash/National Cancer Institute

Initialement publié le 08/10/2018


x

A lire aussi

Novembre, le mois masculin par excellence
Après octobre rose, le mois dédié à la sensibilisation sur le cancer du sein, novembre est désigné comme celui des hommes. On parle de novembre b...
[Témoignage] Confidences d’une cancer survivor : "Ne vous laissez pas tuer par votre sein."
Elodie a 32 ans, mariée depuis 8 ans et sans enfant. A 26 ans, elle apprend qu'elle a le cancer du sein lors d'une visite chez le médecin. Elle n...