[Bien-être] Attention après avoir lu ceci, vous n’accepterez plus jamais que votre enfant s’asseye de cette manière

Enfant, vous avez aimé vous asseoir sur le sol avec vos jambes écartées derrière vous sous une forme “W”. Si vous avez trouvé cette position comme étant la plus confortable, sachez qu’elle est dangereuse ! Et non, il ne s’agit pas de signes d’une souplesse prometteuse. Votre webzine vous explique pourquoi il ne faut ps que votre bou’de chou.

Avant tout !

Sachez que cette position est naturelle pour les enfants et la plus appréciée parmi les 8 positions qu’un enfant adopte. Au lieu de s’agenouiller et de s’asseoir sur leurs talons, ils ont leurs pieds sur les deux côtés d’eux. formant ainsi une sorte de “W”. 

Position W: les complications possibles 

Il faut comprendre que lorsqu’un enfant développe ses capacités motrices, il procède étape par étape. Ainsi, il est nécessaire pour lui de maîtriser une première aptitude de coordination, pour passer à l’apprentissage de la suivante. Or, il s’avère que cette évolution est complètement interrompue lorsque l’enfant passe beaucoup de temps assis dans cette fameuse position du W et dans de nombreux cas, lorsque l’enfant grandit, arrivé à l’adolescence, on constate un retard flagrant dans l’exécution de certaines compétences pourtant considérées comme basiques (par exemple, effectuer des sauts, lancer une balle en visant une cible, taper correctement dans un ballon, etc..).

– Des instabilités articulaires au niveau des jambes (genoux & hanches) à cause d’une tension trop importante aux niveaux des ligaments des genoux.
– Une musculature moins développée (car cette position ne demande aucun effort au tronc, et l’empêche donc de se développer convenablement).
-Une déformartion de l’ossature en “pieds X”

Attention après avoir lu ceci, vous n'accepterez plus jamais que votre enfant s'asseye de cette manière

A lire également: Quand l’adoption devient la seule option: une Ayana nous raconte son histoire .

– les muscles se situant au niveau des hanches et cuisses auront tendance à se contracter pour compenser le manque de mouvement au niveau du tronc. Des études scientifiques ont démontré la nocivité de ces contractions, qui peuvent résulter sur un raccourcissement musculaire au niveau des zones concernées.
– Le développement de mouvement de compensation considéré comme mauvais pour le corps (par exemple, marcher en ayant “les pieds en dedans” ce qui mener à des complications au niveau du dos et développer des douleurs pelviennes).
– Une perte globale de la motricité peut entraîner, plus tard, une diminution des activités physiques quotidiennes, ce qui peut conduire à un risque accrue d’obésité ou de maladies cardiaques.

Vous l’aurez compris, cette position est donc extrêmement nocive pour votre enfant, cependant, il est inutile de paniquer si vous apercevez votre enfant en W.

Alors que faire si votre enfant adore s’asseoir comme ça ?

Si votre enfant prend l’habitude de s’asseoir en position W, essayez de lui chasser cette habitude. Il est nécessaire de modifier sa position manuellement et l’empêcher (en douceur, bien entendu). Donnez-lui un coussin pour s’asseoir par exemple peut l’empêcher de s’asseoir de cette manière.

 

Par Liliane N’goran


x

A lire aussi

Famille recomposée : des astuces pour trouver le bon équilibre
Dans notre plan de vie, l’idéal est de construire sa famille avec une seule personne mais comme l’adage le dit « l’homme propose, Dieu dispose »....
Prise de parole en public : comment avoir du charisme à l'oral ?
Par Maryse LawsonHello Ayana ! Le mois dernier, nous parlions des étapes et astuces à suivre pour la bonne réalisation de ses lives (Instagra...