Coparentalité : Divorcés, comment éduquer ensemble nos enfants ?

 

Le mariage c’est pour le meilleur et pour le pire mais il peut arriver que chemin faisant, le divorce devienne la seule solution pour l’épanouissement de tous. C’est plus facile à gérer quand vous êtes seule mais avec des enfants, il faut trouver les bonnes formules pour ne pas qu’ils soient blessés. La rédaction vous donne quelques conseils pour éduquer ensemble vos enfants en cas de divorce.

1- Communiquer 

Les enfants ne sont pas forcément au courant de la situation et même lorsque c’est le cas , il faut discuter avec eux. Il faut leur expliquer ensemble que vous avez décidé de vous séparer. Vous devez leur faire comprendre que rien ne changera textuellement et que vous les aimez toujours autant. Ça doit être une discussion franche où les enfants pourront poser des questions et vous de leur donner des réponses vraies, dans la mesure du possible.

 

2-Eviter les interrogatoires de détective 

“Qu’est ce qui s’est passé ce week-end ?”, “Où vous êtes allés ?”. Évitez de poser ce genre de questions. Ne formez pas votre enfant à être un agent de la Police Judiciaire, à vouloir espionner l’autre parent. Cela peut vous paraître banal mais cette manière de faire entraîne votre enfant dans le fond de votre divorce. Si vous avez divorcé par exemple pour infidélité, l’enfant saura que votre ex-partenaire était infidèle. Épargnez-le de vos dessous de table.

 

co-parentalité-divorce
@Home of the Harveys

 

3- Partager les mêmes règles 

Pour éviter 2 personnalités distinctes, il est préférable de s’accorder sur les mêmes règles. Sinon, résultat des courses : votre enfant sera doux chez l’un et têtu chez l’autre. 

La plupart des couples divorcés ne s’entend pas. La mésentente est tellement prononcée que ça se répercute sur les enfants. Chaque parent veut être le “parent cool” et laisse tout passer.

Gardez toujours à l’esprit que vos enfants vous aiment et quelque soit les situations ils vous aimeront toujours. Donc pas besoin de compétitions ! 

Convoquez une réunion avec votre ex partenaire et vos enfants et ensemble, définissez les règles applicables dans le nouveau mode de vie.

co-parentalité-divorce
@De la couleur dans nos vies

4- Faire des rencontres de famille

Ce n’est pas parce que vous n’êtes plus ensemble que vous n’allez plus passer du temps ensemble comme avant. Vous n’avez plus le droit de passer des moments à 2, mais rien ne vous interdit de le faire avec vos enfants. On ne vous en voudra pas d’avoir dîné avec votre ex partenaire et vos enfants comme avant. Si dans la nouvelle famille, il y a de nouveaux membres, bien entendu on les intègre mais tout en prenant l’avis de tout le monde. Ça permet aux enfants de moins sentir votre séparation.

 

5- Ménager les enfants 

Ce n’est pas parce que vous ne voulez plus voir votre ex que vous devez appliquer ce supplice à vos enfants. Vos problèmes ne sont pas les leur donc ménagez-les. S’ils ont envie de faire un tour chez l’autre alors que ce n’était pas prévu, dans la mesure du possible, autorisez-les. Ils ne doivent pas ressentir l’absence d’un d’entre vous ou subir les inconvénients du divorce.

 

Les actions que nous posons très souvent peuvent créer du tord à une autre personne mais lorsqu’il s’agit de nos enfants, il faut faire attention à ce qu’on dit, à ce qu’on fait pour préserver leur innocence et leur santé mentale.

Vous pouvez lire aussi : Famille monoparentale : les défis au-delà des préjugés


x

A lire aussi

Famille recomposée : des astuces pour trouver le bon équilibre
Dans notre plan de vie, l’idéal est de construire sa famille avec une seule personne mais comme l’adage le dit « l’homme propose, Dieu dispose »....
Karelle & Olivier Vullierme sont en couverture du Mini Mag Ayana n°6
Si vous avez l'habitude des réseaux sociaux, vous avez déjà (sûrement) vu une publication des Gourmandises de Karelle. Ce blog culinaire réunit p...