[ Cinéma] On a regardé Deadpool

Les films de super-héros, c’est pour les mecs. Les combats de force brute, la violence? Non, ce n’est pas notre truc. Sauf si le super-héros est beau; genre vraiment beau (type Dean Cain en Superman ou Will Smith en Hancock) ou s’il faut faire la gentille fille qui fait des compromis sur les goûts du chéri.
Mais… Mais… J’ai découvert une autre exception récemment: DeadPool.
C’est vrai qu’à la base, il est interprété par Ryan Reynolds, qui, au baromètre du beau mâle pète un peu les scores mais ça ne compte pas vraiment ici. Parce que DeadPool est laid. Enfin… « défiguré » est plus juste à dire. Défiguré par une expérience visant à faire du simple être humain, un super-héros.
Il a perdu sa beauté mais ce n’est pas grave. Il est drôle. Tout comme le point de vue du film. Rien n’est vraiment approché de manière classique. Même le générique vous donne le déjà le ton rigolo du film. Dans le générique, le réalisateur n’est présenté par son nom, plutôt par « un connard surpayé pour faire ce film ».
Les dialogues sont renversants. Humour, sarcasme et dérision à la pelle, on passe forcément un super moment en regardant Deadpool. 1h36mn avec un personnage qui, sans se prendre au sérieux, ringardise l’ensemble de la profession « Super-héros sauveur de bonnes dames ».
Et oui oui, il y a quand-même une histoire de bonne dame dans l’affaire (Ce ne serait pas Hollywood sinon) mais elle valait quand même le coup d’y être.
Je vous encourage à aller voir ce film, vous ne regretterez pas.
Bande annonce:

DeadPool est diffusé au Majestic Ivoire jusqu’au 25 Février ! Toutes les infos sur le site du Majestic Cinéma Ivoire 
Allez-y voir et dites nous ce que vous en avez pensé en commentaires 🙂

x

A lire aussi

AFROFUTURISTIK : Quand des cinéastes africains s'interrogent sur le futur de l'Afrique
Pour la première fois en six saisons, le programme itinérant de courts-métrages Quartiers Lointains pose ses valises à Abidjan. Du vendredi 29 ja...
[Interview] Rencontre avec Fatim Cissé, réalisatrice de la série sénégalaise Jigeen
Fatim Cissé est entrepreneure. Si elle a toujours grandi avec des histoires en tête, elle n'a jamais imaginé devenir cinéaste. Mais son parcours ...