[Santé] Le cancer du sein, le combattre…

Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers de la femme, surtout au-delà de 45 ans.  Dans les pays développés, il touche une femme sur 9. Chez nous, en Afrique, il est en constante évolution.

Quelques facteurs de risques

-Le risque familial : l’existence d’un cancer survenant avant 50 ans chez la mère ou une sœur multiplie par 2 le risque de faire un cancer du sein ; ce risque familial génétique concerne 5% des cancers du sein;

– Une longue vie génitale (menstruations précoces avant l’âge de 12 ans, ménopause tardive supérieure à 55 ans);

-La nulliparité (femme n’ayant jamais eu d’enfant);

-Une première grossesse tardive menée à terme (supérieure à 35 ans);

-La prise de pilules contraceptives en continu sur une période supérieure à 10 ans;

-Le surpoids ou l’obésité;

-Le traitement hormonal substitutif de la ménopause;

-L’âge : le risque augmente avec l’âge;

-Une alimentation riche en graisse animale;

Se faire dépister

Il  existe trois moyens de dépistage du cancer du  sein

-l’examen annuel chez le médecin;

-l’auto-examen mensuel des seins;

-la mammographie;

Auto-examen des seins (AES)

Il permet de détecter plus de la moitié des cancers du sein par la femme elle-même. Une tumeur maligne a plus de chances d’être guérie si elle est découverte tôt. D’où l’importance de l’auto-examen des seins de façon régulière, un geste pouvant vous être salutaire.

Des études ont montré que les femmes qui pratiquent l’auto-examen des seins découvrent des cancers plus petits et moins avancés que celles qui ne le pratiquent pas.

A lire aussi: [Santé] Cancer du sein: comment le prévenir efficacement ?

Les signes à rechercher pendant l’auto-examen des seins

Tout d’abord, chères Ayana sachez que c’est le meilleur moyen de surveiller vos seins ; vous devez connaître vos seins sur le bout des doigts, de manière à ce que toute modification de leur forme ou de leur texture puisse attirer votre attention :

-Sensation de boule ou d’un épaississement du sein;

-Sensation de boule à l’aisselle ou au cou;

-Rétraction localisée de la peau ou du mamelon (comme une peau d’orange);

-Inflammation persistante et douloureuse de la peau;

-Écoulement du mamelon;

-Eczéma, rougeur ou autre anomalie du mamelon;

-Tout changement visible ou palpable à l’aisselle ou au sein.

Serena Williams/Instagram

Comment pratiquer l’auto-examen des seins ?

Débout face au miroir, examinez soigneusement vos seins dans chacune des positions suivantes :

Bras le long du corps, main sur les hanches, bras levés, penchée en avant.

Cherchez à détecter tout changement dans la taille, la forme ou le contour des seins, toute rougeur ou rétraction du mamelon ou de la peau. Puis effectuez les mouvements indiqués dans les schémas ci-contre.

Étendez-vous sur le dos, et sur une surface ferme, glissez une main sous la tête, de l’autre main, doigts tendus et collés ensemble, palpez le sein du côté opposé avec le bout charnu des doigts en courbant  le poignet pour suivre le contour du sein.

La technique d’autopalpation des seins

1. Debout devant le miroir, les deux bras le long du corps ou les mains placées sur les hanches, observez vos seins de face puis de profil. Recommencez l’inspection des seins en levant les bras au dessus de la tête. Pressez doucement le mamelon et vérifiez qu’il n’y ait pas d’écoulement de liquide qui sort par le mamelon.

2. Avec les 3 doigts (de la main droite pour le sein gauche et inversement pour le sein droit) bien à plat parcourez votre sein de la partie externe à la partie interne et vice versa, en sentant la glande rouler sous vos doigts.

3. Parcourez votre sein par des mouvements circulaires.

4. Parcourez votre sein de bas en haut et vice-versa. Vérifiez également la zone entre le sein et l’aisselle.

Profitez du moment de la douche pour effectuer une autopalpation des seins. La mousse facilite la palpation et le mouvement du rouler-palper des doigts.

Au moindre signe ou en cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin. La palpation des seins est un geste simple qui, bien pratiquée, rentre dans le cadre du programme du dépistage du cancer du sein.

Tout médecin est dans l’obligation de pratiquer un examen des seins chez toute femme, même si le motif de consultation n’est pas gynécologique. C’est votre droit, parlez-en à votre médecin.

Ayana, pratiquez l’auto-examen des seins à partir de 20 ans. Pour les femmes de 20 ans à la ménopause, il faut le faire 7 à 10jours après la fin des règles et une fois par mois ; l’examen médical se fera une fois par an chez un médecin. Pour les femmes ménopausées, faites le premier jour du mois,  une fois par mois également et une fois par an chez un médecin. La mammographie de dépistage se fera chez les femmes à risque à partir de 30 ans une fois par an et chez les femmes (sans facteurs favorisants) à partir de 45 ans tous les deux ans.

A lire aussi: [Témoignage] Confidences d’une cancer survivor: “Ne vous laissez pas tuer par votre sein.”

Que faire en cas de découverte suspecte ?

Plus de 85% des grosseurs décelées dans le sein sont bénignes. Cependant, tout signe suspect devra impérativement faire l’objet d’un examen médical. De nombreuses femmes sont en vie et se portent bien aujourd’hui parce que leur cancer du sein a été dépisté et traité tôt.

Il est primordial de consulter votre médecin, il décidera de pratiquer d’autres examens pour faire un diagnostic sûr et décider avec vous du meilleur traitement adapté à votre cas.

Les différents traitements proposés sont la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie et l’hormonothérapie.

bloodstone/ Getty Images

Conseils d’hygiène de vie pour limiter les risques

Il existe des facteurs de risque de cancer du sein sur lesquels vous n’avez aucun contrôle, vos antécédents familiaux ou vos antécédents de reproduction. Vous pouvez toutefois réduire les risques en modifiant votre style de vie :

-Favorisez une alimentation riche en fruits et légumes;

-Perdez le poids que vous avez en trop;

-Faites de l’exercice physique (au moins 4 heures par semaine);

-Limitez votre consommation d’alcool;

-Allaitez votre enfant au moins pendant une période de 4 mois;

-Cessez de fumer.

N.B : Ayez votre petit calendrier où vous noterez la date votre auto-examen mensuel des seins.

Anicha

Photo à la une : bloodstone/Getty Images


x

A lire aussi

Princesse Tatie, un conte interactif pour les petits et les grands : à vous de jouer !
Connaissez-vous Princesse Tatie ? Nous avons découvert en ligne le conte interactif de Princesse Tatie. Destiné aux petits comme aux grands, c'es...
Animez votre live Instagram ou Facebook comme une professionnelle
Durant la crise sanitaire due à la COVID-19, vous avez sans doute remarqué une flopée de lives Instagram ou Facebook sur votre fil d'actualité. V...
Recevez Ayana Chez-Vous