[Culture] Quand la culture traditionnelle se fait plus proche de la population

Avec la mondialisation, on aurait cru que les Africains se seraient laissés emporter par la vague. Mais il n’en est rien. Nous sommes tous un ne peu plus fiers de notre identité culturelle. Et dans un élan de partage, nous faisons la promotion de notre culture et de nos valeurs dans tous les secteurs d’activité: beauté, mode, science…De ce fait, la culture se fait toujours plus proche de la population, tentant de séduire d’abord les principaux concernés. Comment ? Par de petites actions et changements minimes mais importants.

Les fêtes traditionnelles

Ce sont des moments festifs et initiatiques au cours desquels les initiés font la démonstration de leur savoir et les autres viennent s’imprégner de cette connaissance. Toutefois, ce n’est pas que mystique. Il y a aussi l’histoire du peuple qui est raconté, la culture et les coutumes qui sont apprises. Si avant ces fêtes intéressaient et étaient ouvertes qu’aux natifs de la région, aujourd’hui tout le monde peut y participer. La fête traditionnelle qui rassemble le plus de monde est la fête de l’Abissa, la fête des N’zima. Cependant, il existe d’autres fêtes traditionnelles à travers la Côte d’Ivoire qui permettent d’apprendre davantage sur la culture d’un peuple.

©Facebook/Abissa Grand-Bassam

Réseaux sociaux

Nous sommes à l’ère des réseaux sociaux et tout le monde a au moins un compte social. Et même certains royaumes et chefferies de Côte d’Ivoire ont des pages Facebook. Vous pouvez découvrir la page Facebook du royaume baoulé. Une page où beaucoup d’informations sur ce peuple du Sud sont données. L’alibi selon lequel on n’aurait pas le temps pour se rendre au village et apprendre de nos cultures est maintenant désuet.

À lire aussi: [Culture] 12 prénoms Adjoukrou inspirants à donner à nos boudchous

Visites touristiques

Quand les vacances arrivent, on s’imagine sur les plages de Bora Bora enfin, partout sauf dans nos villages. Mais grâce à Internet, les endroits magnifiques qui nous étaient inconnus sont dévoilés et nous donnent l’envie de les visiter. Par ricochet, on y apprendra toutes les cultures et coutumes.

Blogs culturels

Encore merci à Internet!  Il existe de nombreux blogs notamment culturels. Si vous ne pouvez pas vous rendre à une fête de génération par exemple, des personnes le font pour vous et vont à l’information. À travers leurs yeux, vous découvrirez les endroits, la culture, les coutumes.  Sur la toile, il existe de nombreux comptes sociaux comme Culturiche, Akpany blog , Ivonomad,  Collectif Afrokemit et bien d’autres pages.

À lire aussi: [Culture] 5 masques ivoiriens et leurs significations

Nous n’avons plus d’excuses pour ne pas savoir d’où l’on vient car c’est impératif pour savoir où l’on veut aller, dixit le symbole Adinkra Sankofa.

Sandra Koffi

 

Photo à la une: ©villedegrandbassam.ci


x

A lire aussi

[Société] Quand la Côte d'Ivoire célèbre le mois de l'histoire des noirs
Le mois de février est défini comme le mois de l’amour à cause de la St Valentin, fête des amoureux qu’on célèbre chaque 14 février. A l’instar d...
[Blogging] Qui sont les blogueuses nominées aux EBA 2018?
Les E-Voir Blog Awards ou EBA sont une occasion de récompenser les acteurs de la blogosphère ivoirienne et de créer "un moment de convivialité, d...