[Job] Comment s’imposer dans un milieu d’hommes ?

Dans le milieu professionnel, la question de l’égalité entre l’homme et la femme demeure encore d’actualité. Certes, des résolutions ont été prises, des progrès ont été faits, mais il n’en demeure pas moins que les réalités sur le terrain relèvent d’un véritable challenge. La société elle-même ne se fait pas prier pour nous coller des étiquettes : « si tu as une femme comme boss, c’est la galère, elles sont trop méchantes », « hummm, si elle est dans cette boîte, c’est parce qu’elle sort avec le boss », « la technologie, c’est un truc de mec ! » ; « Ah ma chérie, tu es sûre que tu vas tenir en chirurgie !  Marketing est mieux pour toi hein», « ma femme ne peut pas gagner plus que moi, c’est une honte ! » etc…

A lire aussi:  [Job] Comment négocier son salaire à un entretien d’embauche?

Le stéréotype des sexes n’est pas un secret.  Et malheureusement, en tant que femme, on est tentée de définir notre projet professionnel futur par rapport aux attentes sociales traditionnelles. Ce qui a pour conséquence d’entraîner un manque d’efficacité.

Cependant, on ne peut le nier, nous assistons de plus en plus à une montée en puissance de femmes osant sortir des « sentiers battus », embrassant des activités masculines. Autant le dire tout de suite,  c’est loin d’être une partie de plaisir pour ces femmes. En tant qu’Ayana, il faudra pourtant s’imposer coûte que coûte.

Etre une femme au milieu d’hommes, c’est possible !

Pour beaucoup d’hommes, il est inconcevable de collaborer avec nous. Elles sont nombreuses ces considérations misogynes qui dévalorisent les compétences féminines. Pourtant, maintes femmes ont prouvé qu’elles pouvaient réussir là ou l’exercice exigeait « des couilles » ou disons “des ovaires”. En politique, Angela Merkel, chancelière de la République Fédérale d’Allemagne ; Condoleeza Rice, ex-secrétaire d’état américaine ; Ellen Johnson Sirleaf, Présidente du Libéria, Nkosazana Dlamini-Zuma, première femme à la tête de l’UA, etc … Dans d’autres domaines, on peut citer  Sheryl Sandberg, directrice des opérations à Facebook et femme influente du monde, Oprah Winfrey, elle a su révolutionné le talk show et est la femme noire la plus influente du monde de toutes les générations ou encore Manon Karamoko, PDG d’Unilever Côte d’Ivoire, etc…

 

Avez-vous ce qu’il faut pour vous imposer?

Ayana, réussir à intégrer un domaine masculin demande de la détermination. La détermination est essentielle pour dépasser tous ces préjugés misogynes et ainsi faire bouger les idées reçues.

Il vous faut également de la patience. Intégrer un domaine quel qu’il soit, une équipe quelconque, demande un certain temps d’adaptation : ne forcez pas la main, l’on finira par tenir compte de votre existence.

S’imposer requiert l’affirmation de soi, une affirmation qui se fera progressivement. Commencez par être polie, ferme, sérieuse et professionnelle avec discrétion et sobriété à tous les niveaux. Dans l’imaginaire collectif, ce n’est pas professionnel de porter un pantalon taille basse, de mettre un décolleté super plongeant ou une mini jupe qui remonte à chaque fois que vous marchez. Soignez votre langage et privilégiez une communication plus franche et directe, plus argumentée mais ferme sans pour autant  manquer de respect à votre interlocuteur.

Enfin, il faut prouver ses compétences. Pour être reconnue dans des domaines réputés masculins, il faut travailler plus que les hommes. Eh oui ! Il faut en faire plus que ces chers messieurs ! Tout comme on ne peut pas cacher le soleil avec ses mains, ils seront obligés de reconnaître vos talents. A ce propos, Ayana, évitez les promotions canapés, elles vous discréditeront tôt ou tard. Evitez également d’avoir plus d’une relation amoureuse dans votre service, vous risquez de ternir votre image inutilement.

A lire aussi: [Job] 7 conseils pour réussir sa vie professionnelle

Ce n’est pas une hérésie de croire à une success story féminine professionnelle dans un cadre masculin. Une femme qui fait preuve de ténacité, de combativité et de persévérance en dépit de l’adversité est admirable et suscite le respect.

« Sans une participation véritable et consciente des femmes et des hommes dans tous les secteurs de la vie, l’humanité ne saurait survivre, ni relever les défis » Déclaration de Hambourg 1997

Anicha

 

Crédit photo à la Une: Blk Girl Daily/ Valyncia Page, Fondatrice de Front Page Properties.


x

A lire aussi

La formation et l’insertion professionnelle des femmes au cœur des actions entrepreneuriales
Plus les femmes sont autonomes, plus la croissance économique est inclusive. C'est fort de cette vision que la Fondation de la Société Générale C...
[Societé] Côte d'Ivoire: Ces numéros utiles à composer en cas de violences basées sur le genre
"Personne ne devrait subir des violences à cause de son genre". Si vous vivez des cas de violences : viols, coups, menaces, sachez que vous n'ête...
Recevez Ayana Chez-Vous