[ Art ] 3 questions à Loza Maleombho sur #AlienEdits

Le Jeudi 16 Juin se déroulait à la galerie Louis Simone Guirandou, le vernissage de la  série de photos #ALIENEDITS de Loza Maleombho. Originaux et poétiques, ces tableaux sont la matérialisation de sa riche créativité exprimée sur son compte Instagram depuis des années.  A cette occasion, j’ai pu la rencontrer et échanger avec elle sur la mode, l’art, entrepreneuriat, la culture etc. Un échange très enrichissant que je vous traduis en 3 questions.


Que veut dire #AlienEdits ? 

Pour expliquer le nom, il faut que j’explique d’où est-ce que ça part. Tout a commencé lorsque j’étais à New York ( novembre 2014). C’était pendant les évènements à Ferguson ( cf: l’affaire Michael Brown ). J’ai ressenti un vrai désespoir en moi, comme s’il n’y avait aucune chance que les gens ne soient pas racistes. L’accumulation des meurtres de jeunes noirs, une frustration par toutes ces injustices que nous les noirs subissons, toutes ces inégalités, je les ai ressenties. Et je me suis dit qu’il ne fallait pas que je me laisse aller à déprimer. Il fallait qu’à mon niveau je me valorise et que je communique ma fierté et ma diversité culturelle. Je suis née au Brésil, j’ai grandi entre l’Afrique et les USA, j’ai un background multiculturel, que je voulais mettre en avant. C’est donc de là que je suis partie.

13427994_1067132523373215_6395868880247861112_nAlors AlienEdits célèbre la femme africaine ,qui a toujours quelque chose sur la tête, célèbre les totems africains avec le coq, la sagesse avec le hibou, ou la grâce avec le cygne etc. Dans le même temps, je remets en questions les clichés et stéréotypes. Et que font les stéréotypes ? Ils t’aliènent. Ils te stigmatisent, sur une idée figée qui n’est pas forcement ce que tu crois ou ce que tu es. Donc ALIEN vient de la et ÉDITS ( éditer, modifier) vient du fait que tu as la possibilité de changer.  AlienEdits, ce sont des selfies de moi, dans le but de reprendre une image,  en étant l’observateur et l’observée. A ce moment la, je reprend le contrôle sur moi et sur l’image que j’ai des autres.

lozaIl y a très peu d’interviews de toi dans la presse locale même en ligne. Cela répond-il à un choix stratégique ? 

Oui c’est une décision stratégique. Pourquoi ? Avant tout, je suis une styliste mais surtout une femme d’affaires, donc  j’ai fait le choix de ne pas communiquer localement parce que je ne visais pas forcément le marché local. Et pour moi, faire le tapage médiatique et ne pas avoir le produit disponible ça n’a pas de sens. Même si j’ai conscience que j’ai des clients ici, le marché ivoirien n’est pas aussi représentatif que celui du Nigeria par exemple. Mais ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas commander du Loza en Côte d’Ivoire, il suffit de m’envoyer un mail et on prendra rendez-vous. Néanmoins je concentre plus mes efforts de communication sur les marchés que je vise.

Si Loza ne se fait pas voir localement, pourquoi avoir choisi de faire ta première exposition ici ? 

Tout simplement avec #AlienEdits, la cible que je vise, vient d’ici. Une cible amoureuse de l’art de sa culture.  Et plusieurs des pièces que j’ai sont inspirées de la culture local. J’ai donc tenu à faire la première exposition ici pour les partager

 

Pour voir l’exposition ALIENEDITS rdv jusqu’au à la galerie Louis Simone Guirandou ( Cocody Mermoz)

Qui est Loza Maleombho ? Voir l’article ICI


x

A lire aussi

Eleemane HK, artiste et attaché de presse des danseuses de Beyoncé et Rihanna
Artiste sénégalais, Eleemane HK collabore avec les danseuses de Beyoncé et Rihanna : Diddi Emah et N'qobilé. À 26 ans, il est directeur artistiqu...
Fashion Circus, le spectacle de mode de la maison Nikaule
La Maison Nikaule, marque de vêtements ivoirienne a voulu pour présenter sa nouvelle collection allier mode et social à travers l'événement Fashi...
Recevez Ayana Chez-Vous