3 bonnes raisons de ne plus rater la série Eki

Eki-Ayana-Canal-plus-1

On vous en parlait en fin du mois d’avril, Eki, c’est la série du moment sur les chaînes CANAL + . Depuis le 25 avril, tous les lundis à partir de 20 h 30, nous sommes scotchées sur nos écrans.

On vous donne 3 bonnes raisons de faire comme nous.

A lire aussi : Au cœur des affaires judiciaires gabonaises avec Eki

L’intrigue réaliste

Si vous aimez les séries judiciaires, vous ne pourrez plus rater Eki. Tout le long de l’intrigue, 10 cas de divorces nous sont présentés pour captiver l’attention des téléspectateurs à chaque nouvel épisode.
Eki étant Juge aux affaires familiales, c’est naturellement que l’on retrouve des scènes qu’on a sûrement déjà vues autour de nous ou dont on a entendu parler comme des femmes africaines modernes et inspirantes qui osent quitter leur mauvais conjoint et changer de vie ! Mais aussi sur la place de la femme et ses défis à relever au sein de cette société africaine en pleine mutation, mais pourtant si traditionnelle.

Girl power !

Eki-Ayana-Canal-plus (2)

La série est basée sur une idée originale d’une femme. Linda Bongo Ondimba est non seulement l’auteure de la série, mais aussi la Directrice des Affaires Sociales au Ministère de la Justice au Gabon. C’est sur les scènes qu’elle voit au quotidien qu’elle a tiré l’inspiration de la série Eki.

Mais elle n’est pas la seule femme sur le projet. En effet, on retrouve l’actrice principale, Nelly Beval qui porte avec brio le personnage à l’écran aussi à la production de la série avec sa société de production Ossoo. On ne sait pas pour vous, mais on a crushé direct sur cette superwoman atypique.

Sans oublier, Nadine Otsogogo, la jeune réalisatrice impliquée qui apporte un nouvel œil artistique pour mettre en avant la beauté de la série. Chacune à leur niveau, ces femmes font évoluer les mentalités à travers leur métier.

Une série engagée et attachante

Eki-Ayana-Canal-plus

Dans la série Eki, on voit une femme libre et épanouie avance ses pions dans l’échiquier avec assurance. Une femme qui lutte pour ses principes et sa vision de la vie. Une Juge qui assume ses responsabilités et fait face à ses démons. Un être humain avec ses faiblesses et ses qualités. Eki nous rappelle que la vie est faite de haut et de bas et que le plus important est de se retrouver.

Alors retrouvez Eki sur CANAL + Première, tous les lundis à partir de 20H30 !

A vos télécommandes !


x

A lire aussi

SuperWoman Paris : Quand les femmes connectent l’Afrique à la diaspora, le leadership se transmet au-delà des frontières
Le 24 septembre 2022, Paris portera fièrement la voix de l’Afrique féminine à l’occasion de la 11e édition de SuperWoman, la première hors du con...
Ecrin d'Afrique : une nouvelle expérience dédiée à la création africaine
Le média panafricain Ayana s’associe à l’espace culturel-boutique Little Africa Paris Village et l’agence créative Africamontmartre pour créer la...