Quand il a choisi d’être absent de la vie de notre enfant…

Bien que par le passé, en Afrique, il était courant qu’un enfant soit élevé par des parents autres que ceux qui l’ont engendré, le problème de l’absence du père dans la vie de son enfant semble avoir pris des proportions inquiétantes dans la société moderne actuelle. Ce mal a beau être universel, il n’en reste pas moins important et ravageur dans la vie de femmes qui se voient obligées d’élever leur(s) enfant(s) seules ou en foyer avec un autre. Qu’en est-il donc de ces mères en situation difficile et de ces enfants qui ne connaissent pas leur père naturel?

Sachant que les raisons premières d’une telle situation sont multiples et souvent déplorables, attardons-nous ici sur le cas du père qui décide simplement de ne pas faire partie de la vie de l’enfant qu’il a conçu. Existe t-il réellement une raison valide, acceptable ou compréhensive derrière une telle décision ? Quel message est communiqué à l’enfant qui demeure innocent dans cette histoire ? Comment peut-on vivre, travailler, jouir de ses efforts au quotidien, se réjouir, se réveiller tous les jours de sa vie et continuer dans sa routine, en ignorant complément l’existence d’un enfant que l’on a quelque part dans le monde? Comment renie t-on son propre sang ?

Bien que ces questions restent sans réponse, ce qu’une mère qui traverse une telle épreuve doit savoir, c’est qu’elle a en elle le potentiel de faire de son enfant un individu équilibré et heureux dans la société. Tâche difficile, certes… mais pas impossible ! Femme ! Cet homme qui renie son enfant, ignore-le et fais ta part ! Les défis à relever sont multiples, mais voici quelques conseils :

  • Bas-toi et brave les obstacles de la vie pour assurer à ton enfant de grandir dans un environnement émotionnel sûr, stable et sain : deviens fièrement « mère-père ».
  • Ne te décourages jamais, mais reste optimiste et surmontes les humiliations liées à cette situation en gardant la tête haute !
  • Si tu n’es pas encore mariée, impose-toi de choisir comme compagnon, un homme qui aime réellement ton enfant et qui serait prêt à donner sa vie pour lui.
  • Si tu es déjà en ménage, n’autorise jamais ton homme à faire des différences entre les enfants que vous avez et le tien.
  • Construis et entretiens une unité familiale scellée dans l’amour
  • Et surtout : remets-toi à Dieu qui connaît ta situation et qui a un cœur fondant pour les orphelins…

Lorsque l’on élève un enfant qui ne connaît pas son père naturel, on a tendance à le couver de façon excessive, par soucis de le protéger… s’inquiétant de l’impact que l’absence paternelle pourrait avoir dans la vie de l’enfant, autant dans son présent que dans son futur. Or, avec beaucoup d’efforts, beaucoup d’amour, et l’aide de Dieu, ces enfants ont le potentiel de mieux s’en sortir que certains autres qui grandissent avec leurs deux parents présents. Quelle ironie! La Bible dit « Le père des orphelins, le défenseur des veuves, c’est Dieu dans sa demeure sainte. » (Psaumes 68 :6) Pour ces enfants Dieu est un père… Et il fait souvent la grâce à ces petits d’avoir un père adoptif dans leur vie qui exécute son rôle avec amour et excellence. Le perdant dans tout ça… c’est finalement le père qui décide d’abandonner son enfant. Partagez votre expérience avec nous… Et surtout, soyez encouragés !

« Les enfants des enfants sont la couronne des vieillards. Et les pères sont la gloire de leurs enfants ». Proverbes 17 :6

Par Lou

Retrouvez plus de conseils de Lou sur son blog : www.leboudoirdelou.com


x

A lire aussi

Les besoins des populations au cœur des rapports RSE
Ce vendredi 24 juin, l’équipe Ayana a été invitée à la restitution du rapport RSE du groupe Orange côte d’ivoire. Un rapport qui présentait le bi...
WILA MENTORSHIP, un programme de promotion des femmes en logistique
Le programme WILA MENTORSHIP  a été lancé le samedi 18 juin dernier au Palm-Club, Abidjan-Cocody. En présence de Guy Claude Aka, représentant le ...