[Parentalité] Mère célibataire , comment prendre des décisions ?

Etre Mère est déjà une grande responsabilité. Mais en plus,  être célibataire peut ajouter un stress intense lorsque l’on doit prendre des décisions, grandes ou petites! En effet toute décision peut impacter la vie des enfants à votre charge. Alors vous vous dites que vous n’avez pas droit à l’erreur. Et là bonjour le stress, les angoisses et la peur. Ces moments, je ne les connais que trop. Mais rassurez-vous, le contraire serait anormal. Vous êtes humaine donc vous avez le droit d’avoir peur. Le plus important ensuite c’est de décider et surtout d’assumer. Alors comment décider?

1. Tenir compte de l’objectif 

Le pourquoi de la décision doit être votre gouvernail! Si votre  situation actuelle ne vous comble pas et que vous devez effectuer des changements dans votre quotidien ( voyage, déménagement, école des enfants, nouveau travail…). N’oubliez pas que quelque soit la décision que vous prendrez,  l’objectif principal est votre bien-être et celui de vos enfants. Donc même si en cours de route, vous décidez de ne rien changer, assurez vous que le résultat répond à votre objectif premier!

2.Ne pas rechercher systématiquement des avis extérieurs

De grâce évitez de demander des conseils à tout le monde. Vos amis, vos parents, vos proches, chacun aura son avis à donner, parfois contradictoires les uns des autres.  Ils partent d’une bonne intention parce qu’ils vous aiment, mais personne ne vit entre quatre murs avec vous et vos enfants. Vous seule vivez votre quotidien et votre décision n’impactera que vous, pas eux. Vous pouvez les écouter sans pour autant appliquer à la lettre leur décision.

3. Soyez factuelle

A un moment précis, une décision doit être prise en fonction des faits en votre possession et non sur des probabilités. On analyse des données déjà réelles:

  • Mon salaire actuel ne me permet plus de payer le loyer assez élevé, je cherche à réduire au maximum mes dépenses inutiles, en attendant d’avoir une bonne occasion de déménager
  • Cette école ne garantit pas la sécurité de mon fils, j’ai envie de  le faire muter dans une école plus sécurisée.
  • Ce double emploi va me rapporter plus gros mais m’empêchera de profiter de mes enfants.

On ne suppose pas, on ne rêve pas

  •  Peut être que si je déménage, je rencontrerai l’homme parfait;
  • La petite va changer d’école, peut être que dans la prochaine, elle jouera mieux avec ses amies…
4. Assumez votre choix

Mais pourquoi tu as fais ça? Cette question que vos proches vous lancent au visage et qui vous fait douter de tout. Elle fait mal cette phrase, mais vous avez pris cette décision en connaissance de cause et oui, vous pouvez vous tromper et faire marche arrière, mais cela  demeure votre choix.

5. Vous avez le droit de vous tromper

Vous n’êtes pas Dieu! vous ne devinez pas non plus l’avenir, vous n’êtes pas parfaite, vous avez le droit de vous tromper. A cause du regard des autres qui vous avaient prévenue, vous risquez de rester braquée sur une décision, même malheureuse, plutôt que d’avouer que vous avez tord. Et cela risque d’être préjudiciable pour vous et vos enfants.

6. Mettez Dieu au devant de vos décisions 

Moi personnellement, c’est mon 1er geste. Prendre un temps de prière, de jeûn pourquoi pas et lui demander de me guider dans mes choix. Je Lui fais tellement confiance, que lorsque que je vois des situations de blocages récurrents pendant mes prises de décision, je fais marche arrière très vite. Cela ne m’empêche pas d’avoir peur, d’angoisser parfois, mais cela ne dure pas très longtemps.

 

Mes Ayana, quelques soient les décisions importantes de votre vie à prendre, prenez-les en connaissance de cause, ignorez les regards autour de vous, assumez-les, n’ayez pas peur de rebrousser chemin, mais surtout priez sans cesse.

SMM


x

A lire aussi

Famille recomposée : des astuces pour trouver le bon équilibre
Dans notre plan de vie, l’idéal est de construire sa famille avec une seule personne mais comme l’adage le dit « l’homme propose, Dieu dispose »....
Coparentalité : Divorcés, comment éduquer ensemble nos enfants ?
  Le mariage c’est pour le meilleur et pour le pire mais il peut arriver que chemin faisant, le divorce devienne la seule solution pour l'é...