[Maternité] Un bébé pour Noël, 4 mamans racontent…

Nous le savons tous, donner  la vie c’est magique ! Et quoi de plus beau pour Noël que de donner la vie où d’apprendre qu’on est enceinte ! Voici le récit de mamans qui ont dû passer un Noël pas comme les autres… 

Accouchement Magique pour Melaine*

« Après des mois d’incertitude et de traitement contre l’infertilité, je suis parvenue à tomber enceinte. Mon bébé est prévu pour le 24 décembre 2002. Ma grossesse s’est très bien passée à part que je ressentais beaucoup de fatigue. Le 23 décembre je ressens des contractions espacées de 3 minutes depuis une heure. On se rend donc à l’hôpital avec mon conjoint. La sage femme après consultation me dit que ce n’est pas pour maintenant, Je suis donc retournée à la maison. Le vendredi matin,  je suis en salle d’attente. Nous sommes le 26 décembre. A 13h  on m’examine, une heure après le déclenchement est prévu. J’ai fourni beaucoup d’effort pour un sublime cadeau : Sarah, ma fille venait de naitre. »

Un accouchement express pour Maguy

Si par expérience certaines personnes trouvent le second accouchement plus relax que le premier à force d’habitude, Maguy fait exception lol Son accouchement a bien failli se faire sur la  banquette arrière d’un taxi. Les 3 mois qui ont précédés son accouchement, lui ont fait faire des allers retour entre l’hôpital et sa maison tant elle avait de fréquentes contractions. Hospitalisée pour menace d’accouchement prématuré, C’est le 21 décembre que commence le film lol

femme

« 4h 02 : j’ai le ventre qui bourgeonne, je viens de perdre les eaux. Je réveille mon mari qui un peu étourdi refuse de prendre le véhicule par prudence. On décide de prendre un taxi.  Le chauffeur de taxi je suis sure se souviendra de moi (ce qu’on lui a montré hum…)

5h 45 : Nous sommes aux portes des urgences. Je sens la tête du bébé presque sortie, je crie. Rapidement je suis installée sur un lit et conduite dans la salle d’accouchement. Une infirmière me dit de ne pas pousser (aah elle aussi, mais c’est impossible) je n’arrêtais pas de crier madame il est là, il est là. Le gynécologue de garde est enfin arrivé. J’ai poussé 2 fois, Ady est né 2kilos790 à 5h58 ! Mais je ne l’entend pas pleurer, moi-même je pleure, l’une des sage femmes me rassure : ‘’Madame façon tu as crié, ici là , avec tout le show que tu as fais, l’enfant là même est sonné’’ Elle le secoue un peu, je suis délivrée. Il pleure.

Aujourd’hui c’est un petit garçon de 4 ans plein d’énergie. Un accouchement qui à quelques petites minutes près se passait dans un taxi. Mon mari et moi on en rigole toujours. »

Grossesse surprise pour Kady

 Double surprise pour Kady, une grossesse qu’elle n’attendait pas, qui se révèle etre gémellaire !

Vraiment ceci est une révélation. On a trop fait de penser que les femmes qui attendent des jumeaux auront une césarienne ou des prématurés. Que nenni !

« Ma grossesse fut une réelle surprise car Oumar et moi étions ensemble depuis peu. Aucun signe apparent de grossesse jusqu’au 7e mois. C’était un déni. J’allais pour un petit contrôle à l’hôpital parce qu’enclin à des migraines, après plusieurs analyses, le médecin me fit faire mon test de grossesse. distintivos-para-baby-shower-en-pasta-francesa-10569-mlm20030599555_012014-fIl était positif… A l’échographie, on m’annonce que j’attends des jumeaux ! La surprise fut terrible… Ne me demandez pas à quoi ressemblait ce ventre de 7 mois qui jusque là n’était pas visible. Ce n’est qu’à la suite de cette annonce que les symptômes de grossesse et le volume de mon ventre ont commencé à se montrer. Le 24 décembre 2013 tout a commencé vers 16h de l’après midi. J’ai été uriner plusieurs fois en très peu de temps. J’avais mal dans le bas du dos et cela revenait vers l’avant. J’étais chez mes parents car l’hôpital où je devais accoucher était proche de chez eux. 17h je suis en travail, 20min après le premier enfant est sorti pour le 2e on a marqué une pause. Il fallait faire attention le bébé était en siège. Il me fallait donc plus de courage pour pousser et du tact au médecin pour le faire sortir.17h 42 le 2e enfant est né. Je venais de donner naissance à une jolie petite fille et un beau garçon. Ils se prénomment Aziz et Oumou »

 « Jamais sans mon fils ! » dixit Marie

« A 27 ans je me retrouve enceinte comme je l’avais souhaité. Seul bémol on m’annonce que ce bébé naitra avec un handicap. Il en faudrait plus pour décourager une jeune maman déterminée comme moi ! Ma grossesse se déroulait vraiment très bien, jusqu’au jour de l’échographie morphologique, où l’on a diagnostiqué à mon bébé une agnésie du corps calleux. Pour vous expliquer rapidement, il lui manque la partie qui relie l’hémisphère droit à l’hémisphère gauche du cerveau. Mon médecin traitant m’a rassuré en me disant que Les nourrissons peuvent par exemple se montrer particulièrement apathiques. Ils peuvent être lents à trouver la position assise mais,  un bébé porteur ne montera pas nécessairement des signes. Il faut attendre le début de la scolarité de l’enfant pour constater d’éventuelles difficultés d’apprentissage. J’ai accouché le 25 décembre 2015. C’est vrai mon fils n’a pas la même motricité ou  encore ne réagira peut être pas vivement comme les autres enfants de son age  mais c’est mon fils et je l’aime. Il est mon plus beau joyau. Et je donnerai tout pour lui.  »

 

 

Si vous aussi vous voulez partager la joie d’être parents rendez vous sur Blédi’ma 😉

 

Noms fictifs pour mieux illustrer l’article.

 

Opéli Nelly

 

 


x

A lire aussi

Coparentalité : Divorcés, comment éduquer ensemble nos enfants ?
  Le mariage c’est pour le meilleur et pour le pire mais il peut arriver que chemin faisant, le divorce devienne la seule solution pour l'é...
Elles ont développé leur commerce grâce à Internet
Grâce au numérique, les possibilités de développement des petites entreprises ont décuplé. Toutefois, certaines femmes ont encore du mal à se fam...