[Cinéma] FESPACO 2017 : Les femmes dans la compétition !

Qui remportera l’Étalon d’or de Yennenga, le plus prestigieux trophée du cinéma africain ?

Ce samedi 25 février, à Ouagadougou, au Burkina Faso, débute la 25e édition du FESPACO. 950 films ont été inscrits dont 31 productions féminines . L’Etalon d’or de Yennega sera décerné au meilleur producteur de la catégorie « FICTION LONG METRAGE ».

Les réalisatrices Rahmatou KEITA et Apolline Woye TRAORE sont les seules femmes à compétir dans cette catégorie.

Pendant les huit jours du plus grand événement du cinéma et de télévision en Afrique, 150 films seront projetés en quatre compétitions agrémentés d’un méga-concert avec la superstar Alpha Blondy.

En total des films à présenter, l’Afrique de l’Ouest s’impose avec dix films, suivie de l’Afrique du Nord avec cinq films algériens, marocains et tunisien. La création anglophone est représentée avec cinq films de la Tanzanie, de l’Éthiopie, du Ghana, du Cameroun et de l’Afrique du Sud. En revanche, il est noté l’absence totale de films nigérians, sachant que l’industrie cinématographique de Nollywood figure avec 2 000 films produits par an au deuxième rang au niveau mondial après Bollywood.

Toutefois, le FESPACO reste tout un programme, du début jusqu’à la fin avec un volet fête populaire, culturelle et politique. .

Dans cette édition, Focus sur les femmes à l’honneur!

Voici la liste des 31 productrices reparties selon les différentes catégories :

COMPETITION OFFICIELLE : FICTION LONG METRAGE

‘’ZIN’NAARIYA !’’ de Rahmatou KEITA, Niger.

‘’FRONTIÈRES’’ de Apolline Woye TRAORE, Burkina Faso.

COMPETITION OFFICIELLE : FICTION COURT METRAGE

‘’A PLACE FOR MYSELF’’ de Marie Clémentine DUSABEJAMBO, Rwanda.

‘’ASHIA’’ de Françoise ELLONG, Cameroun.

‘’ANTANANARIVO’’ de TIAKO IANAO Haminiaina RATOVOARIVONY, Madagascar.

‘’HYMENEE’’ de Violaine Maryam Blanche BELLET, Maroc.

‘’LA PROMESSE’’ de Fatou TOURE, Sénégal.

‘’LES MAINS D’OR DE SAMBA’’ de Hawa Aliou N’DIAYE, Mali.

‘’NORMALIUM’’ de Siam MARLEY, Côte d’Ivoire.

‘’YAA Esi’’ de YAMOAH, Ghana.

‘’THE BICYCLE MAN’’ de Twiggy MATIWANA, Afrique du sud.

‘’COMA’’ de Ghada ALI, Egypte.

COMPETITION OFFICIELLE : FILMS DOCUMENTAIRES

‘’L’ARBRE SANS FRUIT’’ de Aicha MACKY, Niger.

COMPETITION OFFICIELLE : SERIE TELEVISUELLE

‘’BAMAKO LA VILLE AUX TROIS CAÎMANS’’ Aîda Mady DIALLO Mali

‘’LES CHENAPANS’’ Christiane CHABI KAO Bénin

COMPETITION OFFICIELLE : FILMS DES ECOLES AFRICAINES DE CINEMA

‘’DERRIERE L’IMAGINAIRE’’ de Hiba CHAARI, Ecole Supérieure des Arts Visuels de Marrakech Maroc.

‘’HERITAGE’’ de Fatoumata Tioye COULIBALY, Conservatoire des arts et métiers multimédia/BALLA FASSEKE KOUYATE Mali.

‘’LA MALADIE DE LA HONTE’’ de Giovania ATODJINOU-ZINSOU, Institut Supérieur Des Métiers de l’audiovisuel Benin.

‘’LA MANGROVE, UNE RICHESSE POUR LE LAC AHEME’’ de Blandine KPADE ,Institut Supérieur des Métiers de l’audiovisuel Benin.

‘’LE REFUS DE RABA’’ de Mariam FOFANA, Brico Films Mali.

Sources: http://www.fespaco.com
www.rfi.fr


x

A lire aussi

Elles ont développé leur commerce grâce à Internet
Grâce au numérique, les possibilités de développement des petites entreprises ont décuplé. Toutefois, certaines femmes ont encore du mal à se fam...
La formation et l’insertion professionnelle des femmes au cœur des actions entrepreneuriales
Plus les femmes sont autonomes, plus la croissance économique est inclusive. C'est fort de cette vision que la Fondation de la Société Générale C...