[Société] Mon Histoire Compte: quand les victimes de violences sexuelles s’expriment

Parmi les conséquences du sexisme, les violences sexuelles et physiques prennent une place prépondérante. Le corps des femmes est constamment soumis à différents abus. Lancée dans ce mois de Février, Mon Histoire Compte souhaite offrir aux femmes une plateforme où dénoncer ces violences, abus et discriminations sexistes.

 

Mon Histoire Compte est avant tout une communauté de femmes qui décide de faire bouger les choses en racontant leurs histoires. Parce que chaque femme a une histoire particulière avec le sexisme, il est important qu’elle le partage pour ouvrir le débat mais surtout accompagner un mouvement capable de créer de profonds changements dans la société ivoirienne.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#MonHistoireCompte : Tina “J’avais 8 ans. J’étais à la maison et je regardais la télé dans la chambre de mes parents. C’était un après midi de vacances. Les parents étaient au boulot. J’étais tranquillement en train de regarder la télévision et le neveu de mon père adoptif ( le mari de ma sœur) est rentré. Je n’y ai rien vu d’anormal. Vu qu’apparemment, il était venu regarder la télé également. A un moment, il s’est rapproché de moi, il a mis ses mains dégoûtantes dans ma culotte, j’ai poussé sur le côté et je me suis levée pour sortir de la chambre. Là, il m’a attrapé et plaqué contre le mur. Imaginez une gamine de huit ans face un homme de 30 ans même s’il est maigre. Il m’a embrassé de force et il a accompli sa sale besogne. Depuis ce jour, j’ai eu beaucoup de problèmes. J’ai commencé à me masturber jeune. Je ne savais pas pourquoi je le faisais; c’était comme un toc. J’ai développé un syndrome post-traumatique. Je fais de grosses crises de panique. Je suis ochlophobe (ndlr: peur de la foule). Aucune de mes relations n’a fonctionné jusqu’à ce que je rencontre mon fiancé actuel. Je ne dors plus qu’avec une porte ouverte et je sombre dans la dépression parce que ce secret, je l’ai gardé jusqu’à ce jour. Je vais avoir 23 ans. Chaque jour est un combat. J’espère me faire aider à travers cette plateforme à guérir. Merci pour ce grand pas en avant pour nous qui traînons ce lourd secret.”

Une publication partagée par Mon Histoire Compte (@monhistoirecompte) le

En plus d’être une plateforme d’expression, Mon Histoire Compte est aussi un canal d’informations. Il est important que les femmes soient informées, éduquées et donc armées à faire face à ces abus et discriminations.

 

La vision de la plateforme est d’abord d’engager les femmes mais aussi les hommes autour de la question des violences sexuelles avant de poser un certain nombre d’actions susceptibles de créer un environnement plus sûr pour chaque fille et chaque femme.

 

Suivez Mon Histoire Compte

Sur Facebook

Sur Instagram

 

Photo à la une: ©Amonge Sinxoto /Instagram


x

A lire aussi

Les féministes prennent le pouvoir sur les réseaux sociaux: entretien avec Traoré Bintou Mariam
Ces dernières années, dans un environnement de plus en plus connecté, la lutte pour les droits de femmes se fait en ligne. Les réseaux sociaux pu...
[Interview] Pamela Badjogo: une voix engagée contre les violences faites aux femmes
Alors que depuis le confinement, le nombre de violences domestiques a grimpé, la chanteuse gabonaise à la voix soul bantue Pamela Badjogo montre ...
Recevez Ayana Chez-Vous