[Sexo] Voici comment les films pornos pourrissent nos vies sexuelles

Tout le monde regarde du porno, ok? Rien qu’une fois au moins pour la curiosité. Merci d’avouer. En partant de ce postulat, nous pouvons parler de comment regarder ce genre de films peut nuire à nos vies sexuelles. Si le porno est aussi couramment appelé film de boule, c’est parce que ça reste de la fiction même si l’acte est réel. Faut savoir faire la part des choses dans la vie.

Bienvenue chez les frustrées

La pornographie est le meilleur moyen de mettre des mots sur ses fantasmes (les fameux mots-clés) sans crainte d’être jugée. Mais à force de regarder des acteurs se contorsionner, inconsciemment nous nous sentons obligées de reproduire les mêmes gestes. Nous commençons l’acte sexuel avec de fortes attentes et finalement, elles ne sont pas toujours comblées. Une étude canadienne a même prouvé que les femmes qui regardent des films pornos ont plus d’attentes venant de leurs partenaires et qu’elles sont moins intéressées par leurs partenaires que par les acteurs pornos. Et nous voilà, frustrées!

 

A lire aussi: [Sexo] 3 endroits insolites pour faire l’amour

 

Les femmes ne se masturbent pas de la même manière

Si Mia Khalifa passe ses doigts sur son clitoris pour se masturber, toutes les femmes ne procèdent pas de la même manière pour atteindre l’orgasme seule. Vous connaissez le humping? C’est la technique qui consiste à se frotter contre des objets (coussin, table…) pour stimuler ses parties génitales. Bah, il y a des femmes qui se masturbent comme ça. Alors, ayez l’esprit ouvert.

 

A lire aussi: [Sexo] Masturbation féminine, les bienfaits d’un tabou

 

On ne change pas de trou comme ça

Faut qu’on se mette d’accord. Ce n’est pas parce que Nikita Bellucci accepte de passer du sexe “vaginal” au sexe anal sans broncher que nous le ferons toutes. D’abord, la zone aussi mérite d’être stimulée avant pénétration tout comme le vagin. Ensuite, ce n’est pas parce que nous avons apprecié la sodomie du Mardi dernier que nous en voudrons aujourd’hui. Le consentement est hyper important. C’est pas chez vous. Demandez avant d’entrer, les gars ! Enfin, surtout ne revenez plus au trou principal sans un brin de toilette. C’est vraiment pas hygiénique. Pensez aux bactéries qu’on pourrait se choper.

 

Le clito, c’est pas une guitare

Les gars, apprenez à respecter notre tendre amie, Madame Clitoris. Dans les films pornos, tu vois le mec caresser le clitoris de l’actrice super vite comme s’il râpait une carotte les doigts à plats et elle semble apprécier. Dans la vraie vie, ça brûle. Merci !

 

A lire aussi: [Sexo] 10 choses que nous aurions aimé savoir avant notre première fois

 

Les gars, on veut vous entendre gémir

Au cinéma (pornographique, j’entends), les hommes à part traiter leurs partenaires de grosse pétasse, ne disent généralement rien. Il n’y a que l’actrice qui gémit. Euh…Vous ne prenez pas votre pied aussi? On n’a pas appris à l’école à gémir hein. C’est parce qu’on sait que ça vous fait plaisir. Et sachez que nous aussi, ça nous ferait super plaisir de vous entendre plus souvent.

 

Encore une fois, faut qu’on sache faire la différence entre les films et la réalité. A bon entendeur, jouissez !


x

A lire aussi

[Sexo] Et si le sexto ravivait la flamme pendant ces moments de confinement?
Avez-vous déjà entendu parlé du sexting ? Sinon tonton Google le définit comme l’acte d’envoyer électroniquement des textes ou des photographies ...
[Lifestyle] 15 films à regarder pendant le confinement sur ces plateformes de streaming
30 jours ! 30 jours de confinement où l'on devra rester à la maison à s'occuper des enfants - pour ceux qui en ont- à s'occuper de la maison, ou ...
Recevez Ayana Chez-Vous