[Education] Enfants difficiles, comment les remettre dans le droit chemin?

enfants difficiles, comment les remettre dans le droit chemin

On appelle “enfant difficile”, un enfant qui ne fait ce qui vous attendez de lui. On dira d’un enfant qu’il est difficile, donc, s’il vous répond, s’il vous insulte, s’il manque des cours, s’il vous désobéit… Ces enfants sont très difficiles à supporter et peuvent être cause d’une grande anxiété. Relax! On vous propose des astuces pour remettre votre enfant dans le droit chemin.

Le punir

C’est la réponse la plus évidente. Un enfant qui ne respecte pas les limites que vous lui imposez doit être puni. Attention toutefois à ne le punir n’importe comment. Assurez-vous qu’il ait une deuxième chance de faire mieux tout en étant puni. Par exemple, si votre fille (ado) rentre à 23 heures alors que le couvre-feu était à 20 heures, il serait bizarre de l’interdire de sortir. Comment pourra-t-elle vous prouver que la prochaine fois, elle ne le fera pas. Confisquez-lui plutôt son téléphone. Vous pouvez maintenant selon votre enfant, son âge, sa personnalité, savoir comment le punir.

A lire aussi: [Education] Comment réagir face aux mensonges de son enfant?

Passer un maximum de temps avec lui

Passer le plus de temps possible avec son enfant est la meilleure manière de le comprendre. Et comprendre son comportement, les raisons sous-jacentes et ses attentes est la meilleure manière de faire rentrer votre enfant dans le droit chemin en répondant au mieux à ses besoins.

A lire aussi: [Education] Enfant et argent de poche comment gérer?

L’écouter avant de se mettre en colère

Béatrice Sabaté, répresentante en France de l’auteur Jane Nelsen qui a conceptualisé une manière de gérer les enfants difficiles, révélait dans une interview donnée à Magic Maman:

“Selon la discipline positive, il faut entrer en lien avec l’enfant avant de le corriger. Cela nécessite d’avoir une écoute de qualité, de valider ce qu’il ressent, mais aussi parfois, de prendre soi-même le temps de gérer ses émotions. Au lieu de réagir au quart de tour à un acte inapproprié de son enfant sous l’effet de la colère, mieux vaut parfois faire une pause – c’est l’outil « temps de pause ». Des études ont montré que lorsque l’on est hors de soi, physiologiquement on n’est plus capable de réagir avec raison. Mieux vaut donc dire à son enfant, par exemple : « tu utilises des mots désagréables. Laisses-moi le temps de me calmer, on en reparle après »”

Ne vous découragez pas !

Les enfants peuvent être des tyrans parfois. Mais ne les laissez pas vous bouleverser. Vous êtes une bonne mère. Si vous vous découragez et perdez confiance, vous laissez le terrain à votre enfant. Ce n’est pas une bataille. Vous êtes l’autorité dans la maison et il faut que vous le lui fassiez comprendre. Avec TOUTE la confiance et la fermeté qui va avec.

A lire aussi: [Education] 5 conseils pour vous assurer que vos enfants réussissent


x

A lire aussi

Comment aborder la sexualité avec sa fille ?
Le monde dans lequel nous vivons se modifie, les tabous se brisent et les mentalités évoluent. Et pour continuer dans ce sens, parler de sexualit...
[Éducation] Reprise des cours: redonner à nos enfants le goût des études
Ça y est ! Nos progénitures reprennent la route des classes après un long moment. Alors que certains ne se montrent pas très enthousiastes à l'id...