[ Interview ] Freeda, maman avant tout

Elle s’appelle Ekra Frédérique à l’état civil, mais ses amis et sa famille l’appellent  Freeda. Analyste financière dans un cabinet de notation, elle est maman d’un petit garçon et met un point d’honneur à faire plusieurs activités avec lui. En décembre dernier , elle lance Les Ateliers Parents&Enfants de Freeda.  Celle qui s’attendait à une dizaine de parents et enfants, reçoit 10 fois plus de monde ! Carton plein pour la maman qui souhaitait partager son expérience avec d’autres parents. Elle nous raconte…

Qui est Freeda ?

Je suis la maman d’un petit garçon de 4 ans et demi (ne pas oublier le « 1/2, lol) qui a démissionné de son travail, en banque, 5 ans auparavant quand j’ai appris que j’étais enceinte. La priorité pour moi est de vivre chacune des minutes de ces 9 mois de voyage ! Et ce fut magique !! Ce que je ne savais pas c’est que ce voyage ne ferait que s’embellir même après les 9 mois.

15992122_10154842809515786_2068701440_oQuel est ton métier ?

Personne passionnée depuis sa tendre enfance, j’ai déjà vécu plusieurs vies (artistes peintres, créatrice de mode, financière, professeur d’école, organisatrice d’évènements), une vraie boite à idées (lol). Mais mon métier préféré reste celui de maman. Avoir la responsabilité d’écrire les grandes lignes directrices de la feuille blanche, c’est magique…et ça fait peur en même temps. C’est bien un des rares « métiers » qui nécessite d’être performant dans tous les  domaines : chanteur, conteur, psychologue, manager, nounou, gardien, planificateur, professeur, médecin, éducateur, historien, bon menteur (à cause du père noël et de la petite souris), secrétaire, mentor, médiateur… pour ne citer que ça loool… !! C’est tout un investissement tout ça et même si ça n’est pas inné, tout vient comme une évidence… Donc mon métier ? Je te laisse choisir 🙂

Pourquoi avoir lancé les ateliers parents -enfants ?

J’ai longtemps observé la mentalité en Asie ou j’ai vécu plusieurs années. Eux, ils restent focus sur leurs priorités : La Famille, les Valeurs et l’Education. Grâce à cela, ils facilitent les moyens d’apprentissage de valeurs fortes comme : l’appartenance, la loyauté, la confiance, la rigueur, la communication, le courage, l’engagement, l’endurance et l’obligation de résultat…

Par exemple, là-bas, le système universitaire est très rigoureux. Les professeurs les plus sévères, se retrouvent en fin de semaine avec leurs étudiants autour d’un verre pour décompresser ensemble, et discuter sans tabou.

Et c’est la vraie clé de la motivation ! Pour les enfants, c’est pareil ! Savoir que les adultes s’amusent (et comprennent) ce qui les amusent eux, ouvrent leur esprit à la complicité et facilite l’apprentissage. Ainsi, ils (re)découvrent ensemble, le grand (toujours viser plus haut), le beau (apprendre à observer l’environnement qui les entoure) et le bien (les valeurs).

Et c’est comme ça, que j’ai toujours bénéficié d’un bon crédit de confiance auprès des enfants de mon entourage (in ou off famille) et crois- moi j’ai beaucoup appris moi-même !

Du coup, tous les moyens sont bons pour moi d’organiser des activités avec mon fils, mes neveux, leurs copains, les voisins de tout âge…Quel bonheur de les voir : rire aux éclats, même quand ils sont épuisés, et ne plus vouloir partir. C’est cette dernière partie qui m’a donné l’idée des ateliers parents-enfants parce que si leurs parents partageaient ce bonheur sur le moment avec eux, ils seraient tous ravis de rentrer chez eux le soir, accompagné de leurs sources de joie.

Dans ce cas-là, moi, je n’interviendrai que pour les thèmes d’ateliers, mais chuuuuut ça c’est notre secret !

Raconte-nous le concept ?

Les ateliers Parents& Enfants de Freeda sont des activités ludiques et éducatives qui accueillent les familles, pour un moment enjoué, dans le but de partager des savoir-faire et de consolider les liens parents-enfants.

Pris par le temps, le poids du quotidien, la diversité des centres d’intérêts, nous (les parents) oublions souvent que nos petits bouts n’ont besoin que de briques de notre temps qui équivalent pour eux à des messages d’amour, de nouvelles découvertes, de réels moments de partage et de complicité…de précieux souvenirs et de fous rires à chérir.

Dans ce concept, il faut y voir deux volets majeurs :

  • Le volet ludique parce que s’amuser ça fait toujours plaisir. En effet, les parents sont de vrais grands enfants (espiègles à souhait) et ça amuse et parfois surprend les enfants ;

  • Le volet psychologique parce que cela renforce les liens familiaux (communication, complicité, confiance). Un enfant qui a confiance, communique franchement et ne cache rien. Il se sent aimé. Il est épanoui, curieux, tolérant et apprends vite.

  • Se rencontrer, se rendre compte qu’on est pas les seuls et passer du bon temps ensemble le temps d’une demi-journée, comme une vraie grande famille parce qu’on partage les mêmes dilemmes tous : trouver le temps et avoir les idées.

 

15991461_10154842748560786_1494990801_oPour l’atelier de danse du 18 décembre, les participants sont arrivés en ayant bien intégré le concept, sans complexes, ni préjugés.  Nous devions être 40 et nous nous sommes retrouvés à 130 et c’était wouahhhhhhh…les enfants se sont endormis de joie en rentrant et les parents ont eu pour la majorité des courbatures le lendemain…mais ils étaient tous super heureux et moi encore plus

Quand ont-lieu les ateliers ?

Les grands ateliers sont bimensuels et les petits ateliers dans l’intervalle (excursion, visites, etc…) ont lieu ponctuellement. Il y a tellement de choses à faire…

Des projets ?

Les thèmes des ateliers changent à chaque fois, bien que la danse reste l’atelier phare. Par exemple, le prochain est prévu pour le 11 février prochain, le week end avant la Saint Valentin et bien que l’activité reste parent-enfant, elle est liée à ce thème.

A voir , la vidéo du premier atelier danse :

Pour plus d’informations sur la page Facebook Les Ateliers Parents&Enfants de Freeda

 


x

A lire aussi

5 méthodes utiles pour apporter du réconfort à un enfant qui pleure
Par Yasmine Touré (Bidembaya) Les enfants pleurent. Beaucoup. Surtout quand ils sont petits, car c'est le moyen le plus simple pour eux d'expr...
Charlette N'Guessan, femme et tech-entrepreneure prometteuse en Afrique
Ce n'est un secret pour personne ; le milieu scientifique et technologique est encore très masculin. Peu de femmes s'y font leurs places ou y réu...