En couverture du Mini-Mag AYANA #4 : Michelle Gonto, la sage-femme 2.0

Michelle Gonto casse les codes et les clichés autour de la profession de sage-femme. Cette Ayana met au service des mamans sa passion, son dynamisme et ses compétences. Avec sa plateforme en ligne ” Case Maternelle “, elle s’évertue à partager les bonnes informations pour aider chaque femme à vivre sereinement sa grossesse. Rencontre avec cette sage-femme dans l’air du temps, à l’honneur dans ce quatrième numéro du Mini-Mag AYANA.

Une reconversion professionnelle inattendue

L’histoire de Michelle, c’est l’histoire d’une reconversion professionnelle réussie. Plus jeune, elle ne rêvait pas de devenir sage-femme. Elle voulait aider les familles en devenant juge des affaires familiales. Parce qu’elle a toujours su ce qu’elle voulait faire, elle s’est faite orienter en droit dès la fin du lycée. Elle obtiendra un master en sciences juridiques.

Des années plus tard, quand elle tombe enceinte, sa vie bascule. Hospitalisée à répétition, sa grossesse lui est pénible.

” À certains moments, j’étais à bout, désespérée, exténuée. Mais il y avait toujours une sage-femme lors de mes différentes hospitalisations pour m’encourager et m’écouter. “

De là, est née sa vocation. Elle aussi sera une épaule et une oreille pour toutes les femmes qui passent par la case maternité.

La sagesse aux côtés des mamans

Le master en poche, Michelle n’a pas peur de changer de carrière. Elle a plutôt peur de ne pas être à la hauteur de sa nouvelle profession. Mais elle se lance quand même, avec pour seule arme sa détermination.

Aujourd’hui, ses études de droit lui servent à mieux aider les femmes. Sa passion l’emmène à offrir de son temps bénévolement à d’autres mamans via Case Maternelle. Souriante, dynamique, elle change l’image qu’on a de la sage-femme austère.

À lire aussi : Connaissez-vous vraiment le métier de sage-femme ?

Une Ayana à découvrir sur WhatsApp

En exclusivité sur AYANA, Michelle se confie sur son parcours, le métier de sage-femme et ses convictions personnelles. Laissez-vous inspirer par cette Superwoman engagée en découvrant son interview. Et, dans la rubrique “Être Ayana”, elle partage ses conseils sur l’une des questions que sa communauté lui pose le plus : ” comment bien vivre sa sexualité pendant et après la grossesse ? ” .

Rejoins la communauté et reçois le Mini Mag sur WhatsApp


x

A lire aussi

La formation et l’insertion professionnelle des femmes au cœur des actions entrepreneuriales
Plus les femmes sont autonomes, plus la croissance économique est inclusive. C'est fort de cette vision que la Fondation de la Société Générale C...
Le Mövenpick Hotel Abidjan ouvre ses portes
Alerte ! Un nouvel endroit où vivre sa best life ouvre bientôt à Abidjan. Dès le 28 décembre 2020, les Ayanas pourront poser leurs valises dans u...
Recevez Ayana Chez-Vous