Les besoins des populations au cœur des rapports RSE

Ce vendredi 24 juin, l’équipe Ayana a été invitée à la restitution du rapport RSE du groupe Orange côte d’ivoire. Un rapport qui présentait le bilan de 25 ans d’activités de cet opérateur de téléphonie mobile dans les pays africains. En plus de résumer ces actions dans les pays africains, le groupe orange a signifié sa volonté de créer des solutions adaptées aux défis du monde de la télécommunication.  Voici les trois choses que nous avons retenues:

Garantir un avenir durable au quotidien

Implanté au Liberia et au Burkina faso depuis 2016, l’opérateur de téléphonie  mobile soutient le développement local. Il souhaite également devenir un opérateur vert à travers la réalisation de projets locaux et régionaux en accord avec les objectifs de développement durable. Ces actions sont désormais conçues autour de la moitié des objectifs des développements durables :

– Réduire les inégalités liées au genre(ODD5)

– Faciliter l’accès à l’éducation et à l’e-éducation (ODD4)

– Apporter le numérique au plus grand nombre(ODD9)

A lire aussi: Tik Tak : l’offre d’Orange Bank Africa pour faciliter l’inclusion financière des femmes

Un opérateur au service du genre

En effet, la représentation des femmes au sein des différentes filiales orange ne cesse de croitre. Une politique de diversité professionnelle les accompagnent et les aident à assumer pleinement leurs rôles en entreprises. Leurs compétences et leurs talents a stimulé la carrière de plusieurs d’entre elle avec plus de 40 % de femmes chez Orange cote d’ivoire, 30 % au Burkina Faso et au Liberia. L’operateur augmente aussi la présence des femmes dans les métiers techniques et les sphères de décisions.

Une ambition croissante

Toujours dans le souci d’assurer une qualité sociale et un développement numérique meilleur, le groupe Orange assiste régulièrement les populations en zones rurales et urbaines dans la consolidations de leurs différents projets. Sous une éthique d’une coopérative durable, il rend possible le développement des populations et l’accès au numérique grâce à des projets en santé, culture, éducation, environnement et éducation numérique.

Decouvrez en plus: Digital O’Féminin Tour : la tournée pour vous former aux métiers du digital

 

Nahadjenin Seleho


x

A lire aussi

Les femmes et les TIC, facteur de croissance économique
Utilisées à différentes fins, Les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) désignent l’ensemble des technologies liées aux médi...
COMMAN-YA, l’académie des femmes entrepreneures
La business académie COMMAN-YA a organisé ce vendredi 8 Juillet  la cérémonie de graduation de la quatrième promotion de son programme phare INCU...