[Interview] : Mouna Coulibaly Van Gils, la “BIO entrepreneure”

Pétillante et pleine de vie, Mouna Coulibaly Van Gils est une femme d’action. Elle sait ce qu’elle veut et surtout où elle va. Avec force, talent et persévérance elle quitte le monde de l’audiovisuel pour celui du bien-être et du naturel. Mouna créé la marque de cosmétique Sub Saharian Bio. Découvrons ensemble cette nouvelle Ayana.

16665021_1612462882101325_2055973598900747212_oPrésentez-vous à nos lectrices.

Je suis Mouna Coulibaly Van Gils, j’ai 30 ans et je suis la créatrice de la marque de cosmétiques de bien-être et de beauté Sub Saharian Bio.

Racontez -nous votre parcous 

Je suis issue à la base des métiers de l’audiovisuel. J’ai travaillé dans l’évènementiel et le cinéma jusqu’il y a 3 ans où j’ai eu le déclic lors d’un voyage en amoureux en Inde, sur l’île de Goa. A cette époque, j’étais sujette à une acné sévère qui avait littéralement brisée toute ma confiance en moi.Tous les traitements essayés auparavant n’y faisant rien, j’ai profité de ce séjour dans ce pays réputé pour sa science des plantes pour chercher des solutions alternatives naturelles.Cela a été le début de mon immersion dans le monde de la cosmétique végétale, qui petit à petit est devenu une passion qui s’est transformée en vocation. En faire mon métier m’est donc apparu comme une évidence. Je suis donc retournée sur les bancs pour me faire former au métier de la bio cosmétique dans une école en France.


Alors Sub Saharian BIO pour qui et pourquoi ?

Sub Saharian Bio a été créée pour les femmes et les hommes désireux de savoir ce qu’ils consomment en cosmétiques. Nous travaillons à 100% avec des matières premières naturelles qui sont toujours détaillés en français à la virgule près et dont les propriétés ont été au préalable prouvées. Nous privilégions les actifs végétaux issus de la flore subsaharienne tout en restant ouverts sur le monde. Pour l’instant nous proposons uniquement des packs de produits de bien être (massage, bain, soin du corps) à offrir ou à s’offrir et nous collaborons avec des instituts et boutiques de bien être à Abidjan. Nous travaillons également lors des grandes occasions (noël, Pâques, etc.) avec des entreprises désireuses d’offrir à une clientèle sélective des présents originaux, sortant des sentiers battus .

Quelles sont vos sources de motivation ?

Ma première source de motivation est ce beau cadeau, qu’on appelle la vie ! En effet aucun jour, mois, année n’est pareil et cela nous offre l’occasion de découvrir la force qui est en nous afin d’accomplir ce en quoi nous croyons. Une véritable source d’inspiration et de motivation pour moi reste ma mère de par sa force à rester toujours positive, à me communiquer la foi en la vie et mes deux sœurs qui me sont d’un soutien indéfectible. Enfin, le meilleur pour la fin, ma moitié qui est mon supporter n°1, mon carburant, mon roc, ma force.

Quels-sont les difficultés auxquelles vous avez dû faire face et comment avez-vous réussi à les surmonter ?

Je ne parlerai pas de difficultés mais plutôt d’apprentissage. Je suis au tout début de cette nouvelle aventure et toute aventure a sa part d’incertitudes et de doutes. Pour les surmonter : Prendre le temps qu’il faut pour faire le vide, se souvenir de pourquoi on s’est lancé, se libérer de la peur, réajuster sa selle et repartir de plus belle.

Avec vous, à quoi ressemble une journée type ?

Je n’ai jamais vraiment eu envie que mes journées se ressemblent, donc je ne parlerai pas de journée type. Cependant les journées que j’aime sont celles remplies d’énergies créatives et de découvertes inspirantes.

avoine de bainQuels sont vos projets à venir ?

Je garde le Joker, histoire d’avoir l’occasion de revenir dans votre tribune pour en parler.

Un mot, un conseil, un encouragement… Que souhaitez-vous dire aux femmes ?

Je suis bien au début de mon apprentissage donc Il serait un peu prétentieux de ma part de m’ériger en conseillère. Cependant si j’ai compris une chose en quelques mois d’activités c’est que le plus important est de se lancer .En effet ma vision des choses en quelques mois a bien changé, par ricochet mon business model. Commencer petit ne réduit en rien la grandeur de notre vision. Aux lectrices férues de cosmétiques naturels, vous pouvez retrouver mes conseils et astuces chaque mois dans la rubrique BAABIO du magazine mensuel et gratuit BAAB. Enfin merci à Ayana pour cette tribune.

Retrouvez la marque Sub Saharian Bio  ici 

Propos recueillis par OKédjè


x

A lire aussi

Quelle est la différence entre un business et une marque ?
Ne vous méprenez pas ! Business et marque sont deux notions différentes même si elles ont tendance à créer la confusion dans nos esprits. Vous po...
La formation et l’insertion professionnelle des femmes au cœur des actions entrepreneuriales
Plus les femmes sont autonomes, plus la croissance économique est inclusive. C'est fort de cette vision que la Fondation de la Société Générale C...