[Sexo] Les pratiques sexuelles les plus insolites

La sexualité, aujourd’hui, tend de plus en plus à être libérée et à être de moins en moins un tabou. Le plaisir entre partenaires ne cesse de se réinventer et laisse libre court aux fantasmes les plus originaux et les plus insolites. Si vous vous trouviez bizarre, à cause d’un fantasme inavouable, attendez de lire la suite de cet article.

Lisez aussi : [Sexo] Comment en finir avec la sécheresse vaginale?

Anulingus

De plus en plus populaire mais toujours aussi tabou, le cunnilingus version anus, consiste comme son nom l’indique à lécher avec la langue ou sucer l’anus de son partenaire. Pendant le préliminaire ou pendant le rapport, il est pratiqué par les femmes lors de la fellation pour stimuler le point G des hommes ou par les hommes pour faciliter la sodomie ou simplement par envie.

La scatophilie

Les interdits sont tellement excitant pour certaines personnes au point où certains arrive à tirer plaisir des excréments. La scatophilie désigne le plaisir que peuvent éprouver certaines personnes à manger ou s’enduire le corps d’excréments de son partenaire. Une variante consiste à aimer déféquer dans ses sous-vêtements, en public parfois. Le sentiment de honte et la crainte d’être vu peuvent provoquer l’excitation…

Le fétichisme des pieds

Il existe plusieurs fétichismes, mais celui des pieds étant l’un des plus répandus, est celui dont on parlera aujourd’hui. La personne fétichiste peut souhaiter contempler des pieds pour se masturber, toucher le pied ou être touchée par le pied sur le corps, mais aussi sur le pénis ou les testicules. Elle peut vouloir le sentir, le respirer, le lécher, sucer les orteils. Il est le plus souvent associé aux hommes qui veulent se faire dominer.

Le voyeurisme

Un voyeurisme tire une satisfaction sexuelle de l’observation d’autres personnes nues, en sous-vêtements ou en train de réaliser des actes sexuels, en bref, dans des situations habituellement réservées à la sphère privée. De plus, le voyeur ne prend son plaisir que si celui ou celle qu’il observe n’a pas conscience d’être vu.

La klysmaphilie

Appelé aussi clystérophilie, elle consiste à s’injecter des liquides divers dans l’anus pour les éjecter ensuite. Ce qui ferait grimper l’excitation. Il s’agit d’une paraphilie qui se décline en une fascination pour les lavements et l’anus.

Le ponyplay

Il s’agit d’une pratique Sadomasochiste qui vient des USA. L’un des partenaires est harnaché comme un poney avec le matériel d’équitation et il doit obéir aux ordres de son maître ou maîtresse. Si vous aimez dominer et faire de l’équitation, cette pratique est pour vous.

La pseudo-nécrophilie

Variante plus soft de la nécrophilie, illégale, la pseudo-nécrophilie consiste à faire l’amour avec une personne qui fait semblant d’être morte après s’être immergée dans un bain d’eau glacée. Elle est motivée par le désir de posséder un partenaire qui ne résiste pas et avec qui il peut tout faire sans se voir opposer de refus.

L’infantilisme

L’infantilisme est le fait d’aimer porter des couches-culottes, comme les enfants. Répertorié le plus souvent chez les hommes, ceux-ci ont des déviances dans le genre de ne vouloir coucher qu’avec des nourrices pour pouvoir à nouveau boire le lait maternel et pouvoir se comporter comme un enfant…

L’ondinisme

L’ondinisme est une activité sexuelle visant à obtenir une excitation sexuelle et un plaisir avec l’urine. Par la vue, l’odeur, le toucher ou l’absorption et le goût. Sa forme la plus extrême est appelée le soupeur. Le soupeur lui est un individu qui laisse volontairement des bouts de pain dans les urinoirs publics dans le but de les manger après…

L’émétophilie

L’émétophilie ou fétiche du vomi est une pratique sexuelle consistant à aimer vomir sur son partenaire ou à se faire vomir dessus… Apprécier par les amateurs de gorge profonde, certains émétophiles trouvent l’acte de vomissements érotiques, comme des spasmes, l’éjaculation ou un soulagement.

Cuckolding

Variante de l’échangisme, c’est une pratique sadomasochiste qui consiste à humilier une personne dominée. Soit l’homme soit la femme en présence d’un(e) amant(e) avec des propos ou pratiques blessantes. Cette pratique est réalisée avec l’accord de la personne dominée, dans le seul but d’assouvir son plaisir.

Côte-à-côtisme

Le côte-à-côtisme est une pratique sexuelle libertine qui consiste à faire l’amour avec son partenaire en présence d’autres couples qui se livrent au même exercice. À la différence de l’échangisme, il n’y a aucun contact entre les deux couples. Le plaisir des yeux est celui recherché dans cette pratique.

 

Comme vous l’aurez remarqué, il existe des tas de pratiques sexuelles différentes l’une de l’autre, souvent bizarres. Le plus important, c’est d’être à l’aise et épanouie avec sa sexualité et son corps. Tout en privilégiant constamment le consentement.

Audrey Kouachy

Photo à la une : MikeyGen73/istockphoto

A lire aussi: [Sexo] Ce que les femmes aiment qu’on leur fasse au lit


x

A lire aussi

[Éducation] À quel âge doit-on parler de sexualité à ses enfants?
Parler de sexe entre personnes matures, personnes adultes est moins gênant que de parler de sexe à son enfant. En tant que parent, on se demande ...
[Sexo] Comment en finir avec la sécheresse vaginale?
La lubrification vaginale est essentielle pendant les rapports sexuels. Mais quand pour une raison ou une autre, il arrive qu'on souffre de séche...