[Portrait] Valérie Zoh Kouamé: entreprendre, une seconde nature

En 2011, Valérie Zoh Epouse Kouamé a crée sa société de communication visuelle : Eventail Publicité. Dans un domaine dominé par les hommes, Valérie a su se créer une place par la qualité de ses produits, son sens du relationnel et surtout son professionalisme. Vous avez surement dû tenir dans vos mains différents gadgets publicitaires ou encore vu une affiche, sortis de ses ateliers …

Nous sommes allées à la rencontre cette femme de talent, douce et forte à la fois, passionnée de beau depuis sa plus tendre enfance. 

Valérie Zoh Kouamé, celle qui fait parler les visuels

Entreprendre, une évidence…

L’âme d’entrepreneur, elle l’a depuis l’université. Partie en France pour des études de Marketing, Valérie a commencé par faire de petits commerces pour pouvoir arrondir ses fins de mois. Petits commerces qui se sont concrétisés au point de vouloir ouvrir une magasin de vêtements de prêt-à-porter dès son retour au pays.

Ce qu’elle réussit à faire. Sa boutique nommée« Valshop » a connu un grand succès. Mais quelques années plus tard, Valérie se dit qu’il est temps d’avoir une expérience en entreprise. 

Elle fait ainsi ses premiers pas dans la communication visuelle en allant travailler pour l’entreprise de son oncle. Directrice marketing, elle manage une équipe de 5 personnes et se découvre une nouvelle passion pour ce métier…

Valérie Zoh Kouamé, celle qui fait parler les visuels

Il faut savoir franchir le pas…

6 ans après, le virus de l’entreprenariat refait surface. Elle se dit qu’il est temps de créer sa propre entreprise. Ayant remarqué que ce domaine est un cercle fermé constitué par les hommes, Valerie ne se décourage pas. Bien au contraire, voila un nouveau défi qui se présente à elle.

Avec le soutien de son époux, son véritable roc, elle donne naissance à Éventail publicité, entreprise spécialisée dans la communication par l’objet et l’événementiel. 

Mais les débuts ne sont pas faciles, il faut se faire connaître et surtout, en tant que femme dans le milieu, être crédible. 


” Au début, je ne pouvais pas payer mes employés. Chacun avait son transport du jour et le midi, j’achetais garba* pour qu’on mange ensemble” 

Valérie Zoh Kouamé, celle qui fait parler les visuels

De nature perfectionniste, avec son expérience acquise, mais aussi grâce à l’association de contenu et matériaux innovant qu’elle propose à ses clients, Valérie a su s’imposer.

Il faut dire qu’elle a toujours bénéficié du soutien sa famille et de l’assistance de son équipe qui est maintenant constituée de 8 personnes. 

Sa plus grande fierté ?

Sans hésitation, elle répond ses enfants et son époux. Valérie est maman de 3 adorables enfants de 18 ans, 5 ans et 18 mois malgré ses occupations elle tient à satisfaire les siens.

Son message aux Ayanas ?

Face à l’échec, le plus important c’est de pouvoir se relever avec une foi en Dieu. Rien n’arrive au hasard, mettre Dieu au devant de tout ce qu’on entreprend et ne pas avoir peur de franchir le pas. 

Liliane N’goran

*garba : attiéké-poisson


x

A lire aussi

La formation et l’insertion professionnelle des femmes au cœur des actions entrepreneuriales
Plus les femmes sont autonomes, plus la croissance économique est inclusive. C'est fort de cette vision que la Fondation de la Société Générale C...
Eleemane HK, artiste et attaché de presse des danseuses de Beyoncé et Rihanna
Artiste sénégalais, Eleemane HK collabore avec les danseuses de Beyoncé et Rihanna : Diddi Emah et N'qobilé. À 26 ans, il est directeur artistiqu...
Recevez Ayana Chez-Vous