“Faites vous plaisir”

Un dimanche matin, vous êtes dans la cuisine, vous efforçant de préparer un copieux pti-déj à votre Roméo, après une semaine plutôt harassante. Soudain, à pas feutrés, monsieur s’avance, tout en boxer, le machin dressé comme …. Vous vous dites « Non ! Pas encore, je suis trop fatiguée ! », Car vous vous rappelez ses coups de boutoir d’il y a quelques jours. Puis, un premier baiser, court. Un deuxième, et un troisième plus langoureux, des caresses, des gémissements, un craquement de braguette, un dessous par terre. Et tout doucement, avec doigté, il s’abaisse et vous sentez le mouvement de ses lèvres sur votre pubis. Mais, que fait-il ?, vous demandez-vous.

Ça s’appelle le cunnilingus !

Sous l’effet des premiers frissons, vous écartez légèrement les jambes. Il embrasse, caresse, mordille les grandes lèvres. Vous l’interrompez quelques instants, le temps de réduire la température du four et de vous asseoir sur le rebord de la table cuisson. Vous écartez grandement les jambes. À l’image d’une « femme sans tête, ni mains, ni pieds », vous lui offrez une vue imprenable sur votre tronc voluptueux et votre minou « largement proposé et offert », une réplique du tableau L’Origine du monde de Gustave Courbet, dirait-on ! Il vous dévore les petites lèvres, le clitoris, les embrassant, les caressant, les mordillant, les suçotant, les titillant. Et puis … Et puis …

Bon à savoir avant de s’y essayer

Ayana, le cunnilingus a pour but principal de vous donner du plaisir.  Il est donc crucial, que vous ayez pleinement confiance en votre mec afin de lui « exposer » votre « intimité ». Aussi, il est nécessaire d’avoir une hygiène impeccable afin de lever les barrières, surtout sous les tropiques. N’oubliez pas également d’épiler votre pubis, sinon ça freinerait monsieur (je sais de quoi je parle).

69 oui, mais « tue-moi » est mieux

En général, beaucoup le font dans la position 69 (voir article sur le Kâma-Sûtra). Pourtant, à mon avis, ce n’est pas la mieux adaptée,  pour deux raisons. D’abord, il s’agit de faire plaisir à une personne et non aux deux. Ensuite, un homme à qui on fait la fellation ne peut mieux se concentrer à lécher madame. Alors, mon conseil : faites ça en position « tue-moi », le plaisir est encore plus intense.

Lâchez-vous

Qui, mieux que vous, peut savoir ce qui vous fait le plus plaisir ? Alors, transformez-vous en chef d’orchestre. Indiquez-lui le rythme, très lent et appuyé, ou bien rapide et léger. Gémissez, criez si vous en sentez le besoin, parlez-lui. Lorsque vous sentirez votre clitoris grossir, ne paniquez pas. C’est parce qu’il a été (trop) stimulé et ça peut souvent faire mal. Soit vous mettez un glaçon sur le clitoris, soit vous patientez car l’orgasme n’est pas bien loin ! Surtout, ne boudez pas votre plaisir !

Les meilleurs moments pour le faire

Le clitoris a souvent besoin de plus de temps que le pénis pour arriver à l’orgasme. Alors, Ayana, après les nombreux va-et-vient, votre Éros est (peut-être) épuisé. Demandez-lui donc de vous lécher afin d’expérimenter aussi l’orgasme. De plus, lorsque vous être fatiguée, stressée, proposez-lui le cunnilingus.

Conseils aux hommes

Ne vous contentez pas de lécher votre partenaire comme le ferait un chat ; ça fait mal. Alternez en suçant, caressant, titillant, en fonction du mouvement de son corps, de ses gémissements. Pimentez cela en utilisant de l’aliment liquide comme le … yaourt. Si vous sentez, qu’elle a trop mal, arrêtez simplement et passez à autre chose.

PEP G.


x

A lire aussi

Jessica Bamba, l'étoile montante de l'animation en Côte d'Ivoire
On la reconnait à sa voix douce, mélodieuse et surtout à son professionnalisme dont elle fait montre. De C’midi où elle a commencé, on la retrouv...
Prise de parole en public : comment avoir du charisme à l'oral ?
Par Maryse LawsonHello Ayana ! Le mois dernier, nous parlions des étapes et astuces à suivre pour la bonne réalisation de ses lives (Instagra...
Recevez Ayana Chez-Vous