[ Edito] L’ambition féminine…

Il y a quelques jours, mon amie m’appelait pour me dire combien elle était déprimée et excédée à cause de la pression qu’elle avait au bureau. Elle se disait dépassée par les tâches qu’on lui donnait, n’avait pas  l’impression de faire les choses correctement, etc. Pourtant, c’est une femme intelligente, organisée et posée ma copine… Je n’arrête pas de le lui répéter. En analysant tous ses atouts, je ne comprenais pas pourquoi elle pouvait autant manquer de confiance en elle.

Mais en y réfléchissant, j’ai compris que pour la plupart d’entre nous, nous avons tendance à manquer de confiance en nous au point d’en impacter notre ambition professionnelle. Ce n’est pas le sondage réalisé par l’institut IPSOS en collaboration avec le forum Elle Active qui me contredira.

Selon ce sondage, malgré le fait que l’ambition féminine soit positivement perçue,  les femmes sont, elles-mêmes « leurs propres ennemies ». La promotion professionnelle semble susciter davantage de questions et de doutes chez les femmes actives que chez les hommes : 52% des femmes se demanderaient si elles en auraient vraiment envie (contre 33% des hommes).

Pourquoi ? Certainement pour des raisons d’ordre privé : l’avis du conjoint, l’éducation des enfants, etc. Par ailleurs, elles angoissent plus que les hommes et vont même jusqu’à refuser une promotion. Moins sûres d’elles, les femmes sont aussi plus stressées : face à une telle proposition, l’angoisse gagnerait 21% d’entre elles (contre 8% des hommes).

Le même sondage trouve que le frein majeur à l’ambition des femmes est l’éducation.

Bien que  réalisé en France, je suis convaincue qu’en Afrique, les chiffres seraient encore plus alarmants. En phase avec cette analyse, je pense effectivement, que notre éducation est la principale cause du manque de confiance que nous avons. Pour la plupart d’entre nous, nous avons été éduquées de sorte à être instruites, trouver un travail, puis avoir un mari et des enfants.

Contrairement à nos frères et amis, qui eux sont confrontés aux challenges professionnels depuis le bas âge. On a souvent entendu, « ce n’est pas grave si elle ne réussit pas, elle trouvera un mari et il s’occupera d’elle ! », ou encore «  bats, toi ! Tu es un homme ! Tu n’as pas le droit d’échouer », etc.

En somme, nous sommes pour la plupart « prédisposées » à ne pas avoir confiance en nous. Il est donc temps de savoir et d’accepter ce que nous valons… très précisément.

Une fois que cela est fait, il faut cultiver encore et encore sa confiance en soi dans notre environnement professionnel.

Comment ?

J’ai trouvé une technique, que j’essaie d’appliquer au quotidien, tant bien que mal. Mais je la trouve assez efficace. Comme en marketing,  faire une analyse SWOT *  est un bon point de départ.

Cette méthode est basée sur deux diagnostics : un diagnostic interne (analyse des forces et des faiblesses), et un diagnostic externe (analyse des opportunités et des menaces). Tout ça est certes propre à un domaine professionnel spécifique, mais peut s’appliquer dans notre propre vie.

Il est très important de connaître ses forces mais aussi ses faiblesses, cela nous évite de faire des combats inutiles, et de gaspiller notre énergie  là où il ne faut pas. En mettant le doigt sur ses défauts, on arrive plus facilement à les corriger en se concentrant sur ses atouts.

Par ailleurs, il faut définir les opportunités et les menaces qui nous entourent. Pour ma part,  je considère les opportunités comme une sorte de leitmotiv. Elles permettent de définir nos objectifs, et donner une direction à nos projets. Quant aux menaces (à ne pas négliger), elles sont comme des gardes fous et nous permettent d’appréhender l’adversité.

En plus de cette méthode, je vous conseille également :

– le coup de fil à un(e) ami(e)
– les livres sur le développement personnel et la confiance en soi
– la prière
– le courage

Conclusion chères  Ayanas, osez ! osez être vous-même !Être ambitieuse c’est bien !  Être téméraire rend l’ambition réelle.

Amie Kouamé

 Retrouvez le sondage IPSO/Elle Acticve ici

A lire: Vers la plénitude et la joie du Docteur Emmet Fox 


x

A lire aussi

[Inspiration] Les leçons de vie que cette Ayana a appris trop tard
La vie est pleine de leçons pour qui sait écouter. J'ai traversé la mienne en apprenant constamment de mes erreurs, de celles des autres mais aus...
[Job] Comment motiver son équipe ?
Ça y est, vous voilà à la tête du groupe ! A vos côtés, une petite équipe « prête » à vous accompagner ! Mais gérer l’humain est très complexe et...