Édito | Aux parents africains d’aujourd’hui…

Olivier et Karelle, parents cools à la une du mini mag Ayana spécial parentalité

Je me rappelle encore la joie qui nous a envahi en ce mois de Septembre 2017 quand on a découvert qu’on était « enceinte » – une joie que je souhaite à tous ceux et celles qui attendent impatiemment de devenir parent.

Seulement, 2 mois plus tard, entre les problèmes de ballonnement, de constipation, de sommeil permanent etc. , j’ai découvert l’autre réalité de la grossesse, et s’en suivit un lot de questions qui n’a jamais cessé jusqu’à aujourd’hui. Il m’a fallu du temps pour comprendre que ma vie avait changé, que j’allais toujours me remettre en question et chercher à faire toujours mieux. Et cela parce que, depuis, j’ai de nouvelles priorités : deux petites filles de 3 ans et 16 mois.

Yasmine Touré pour l'article Bidembaya
Par Yasmine Touré,  Créatrice de contenus autour de la parentalité sur Bidembaya (Facebook et Instagram).

Gérer un enfant au quotidien n’est pas facile : de la naissance (avec les pleurs, les tétées (cc @Allaiter Simplement), les couches et les petits bobos) à lorsqu’ils grandissent (là ils courent partout et touchent à tout sans s’en inquiéter), il faut beaucoup de patience.

Un travail d’équipe pour réussir dans son rôle de parent et donner le meilleur à nos enfants est souvent la clé.

J’ai bien dit plus haut « ON était enceinte ». OUI, ma chance c’est que je n’ai jamais été seule. Mon mari, à qui je fais un clin d’œil, a toujours été présent pour me soulager physiquement et mentalement quand il le pouvait et quand je le laissais prendre sa place. C’est ainsi qu’ENSEMBLE on a réussi à surmonter ces périodes difficiles et on continue de relever les challenges au quotidien.

La présence des deux parents contribue inéluctablement à un développement solide et épanoui des enfants et du cocon familial. Et vous verrez bien que ce travail d’équipe est une des forces du couple de Karelle et Olivier mis à l’honneur dans ce numéro. Et grâce à leur dévouement, on adore regarder la petite Baby K grandir avec la bienveillance pas que de sa maman, mais aussi et beaucoup d’ailleurs de son cher papa.

À toutes mes consœurs qui sont mamans célibataires, je tiens à vous rappeler que vous êtes des Ayana, ne l’oubliez jamais ! Certes, vous devez jouer les deux rôles et je sais que c’est une lourde tâche, mais vous êtes des Superwomen. Que rien ne vous décourage dans vos combats quotidiens, surtout celui de toujours rendre vos enfants heureux, car c’est tout ce qui compte. La récompense de ces sacrifices ne vaut aucune richesse de ce monde.

À tous les papas et futurs papas, votre rôle est tout aussi important dans la parentalité d’aujourd’hui. Soyez présents, impliquez-vous, donnez de votre temps pour la stabilité de votre famille, de votre foyer et aussi de vos enfants. Je sais que dans votre éducation, vous n’avez pas forcément vu ce modèle, mais vous avez aujourd’hui l’opportunité de créer et d’entretenir des liens forts et durables avec vos enfants et votre famille.

Pour finir, à tous les bidem’parents « les parents d’aujourd’hui », retenez surtout que ce dont nos enfants ont vraiment besoin, ce sont les choses que, souvent, nous avons le plus de mal à leur donner : du temps et de l’attention.

 

Karelle & Olivier Vullierme sont en couverture du Mini Mag 6 !

Rejoins la communauté et reçois en exclusivité le mag 


x

A lire aussi

Interview avec Anna Djigo-Koffi : Comment initier nos enfants à l'art ?
“L’art, qu’est-ce que c’est, maman ?” Une question candide, une porte qui sépare la réalité d’un monde enchanteur où tout serait possible : celui...
Ayana Beauty Days : renouez avec votre beauté africaine !
Se réconcilier avec sa beauté, mettre ses complexes au placard, s'aimer à nouveau, voici ce à quoi vous devez vous attendre pour la première édit...