[Témoignage] Maternité, quand l’adoption devient la seule option : une Ayana nous raconte son histoire

Nombreuses sont les femmes qui se sont retrouvées un matin à découvrir le message apporté par ce sang menstruel : “ça n’a pas marché !“. C’est un sentiment d’impuissance et de crainte qui étreint à ce moment-là.  Témoignage d’une Ayana en quête d’un bébé.

 Quel âge avez-vous?  Etes-vous mariée?  

J’ai 40 ans, oui je suis mariée. J’ai rencontré mon mari à la FAC, j’avais 22 ans, on avait envie de vivre, de faire la vie de lougah”* , et aussi d’acheter notre maison et d’avoir un emploi fixe , bref on voulait  profiter de la vie .

Utilisiez-vous des contraceptifs?  Quand avez-vous senti le besoin d’avoir un enfant?

Oui, je prenais la pilule. Nous ne voulions pas d’enfant pour le moment et on faisait tout  pour que ça se passe comme ça. On faisait la belle vie comme on l’avait souhaité. Après 5 ans de relation, la situation de mon chéri s’est améliorée, il avait un emploi stable et moi aussi. J’ai alors décidé d’arrêter la pilule 6 mois avant notre mariage. 

A quel moment t’es-tu réellement inquiétée?

C’est après notre mariage que j’ai réellement senti le désir d’avoir un bébé. Mes copines étaient déjà mères, et j’avais envie de l’être à mon tour, de papoter avec elles, mais 2 ans après notre mariage toujours pas de bébé. 

Comment ton mari a vécu la situation et comment gérais-tu le stress de l’attente de ton entourage?

Au bout d’un certain temps ma belle-famille a commencé à me mettre la pression mais pendant toute cette période mon mari m’a toujours soutenue. Il ne m’a jamais fait de reproche ou autre concernant ce sujet, j’ai de la chance! J’en ai parlé à ma mère quand j’ai commencé à avoir des inquiétudes et elle m’a beaucoup soutenue durant cette période difficile. J’étais envieuse de toutes les femmes qui avaient des bébés ou qui étaient enceintes : ça fait beaucoup de monde ! Et donc forcément ça isole. Je me suis renfermée sur moi même.

Quels sont les moyens que tu as utilisés pour remédier à la situation?

Nous avions une sexualité normale, je faisais aussi ce qu’il faut, mais c’est comme si ce n’était plus logique, parfois, je trouvais cela même injuste. Durant 5 ans, j’ai tout essayé, médecine traditionnelle et moderne, mais rien. J’ai même essayé la fécondation in Vitro mais elle n’a pas marché. Nous avons dépensé beaucoup d’argent mais au final pas de bébé. Quand je voyais mes règles arriver encore et encore, j’étais plongée entre rage et désespoir. J’avais tellement de colère en moi ! 

Quelle solution as tu trouvé?

Nous avons décidé d’adopter un bébé. C’est mon mari qui a fait la proposition. Au départ je lui aidit non parce que pour moi mon premier bébé devrait naître de mes entrailles. Mais plusieurs longues discussion j’ai fini par accepter. Nous avons été dans un orphelinat et avons adopté une fille de 3 mois qui avait été abandonnée par sa mère.

L’adoption a- t’il pu combler ton désir d’être mère?

En partie oui parce que j’ai un enfant mais j’ai toujours ce manque à combler de ne pas avoir porter de bébé durant 9 mois.Mais malgré cela j’aime ma fille de tout mon cœur. Ma fille a 5 ans aujourd’hui et mon mari et moi nous comptons adopter un deuxième bébé.

 

Vous  aussi vous avez une histoire à raconter ? Un témoignage à partager ? Envoyez-nous un message à ayanawebzine@gmail.com  

x

A lire aussi

[Societé] Côte d'Ivoire: Ces numéros utiles à composer en cas de violences basées sur le genre
"Personne ne devrait subir des violences à cause de son genre". Si vous vivez des cas de violences : viols, coups, menaces, sachez que vous n'ête...
[People] Ces femmes noires sur qui le temps n'a pas d'impact
Vous n’aviez jamais entendu la rumeur selon laquelle la peau noire ne vieillissait pas ?! Et bien c’est plus au moins … vrai ! En effet, en raiso...