[Témoignage] J’ai choisi la chasteté, une Ayana témoigne

-une ayana parle de la chasteté

Dans une société où le sexe est banal, où il faut absolument “coucher” pour garder son homme,  la chasteté ou l’abstinence peuvent être perçues comme “vieux jeu”. Pourtant il existe des personnes qui la pratiquent encore, par choix personnel ou par respect de la religion. Une ayana a bien voulu nous expliquer son choix de vie… on l’appellera Marlène. Femme active, la trentaine, Marlène travaille dans la communication et les médias depuis plusieurs années. Des histoires d’amour, elle en a connu. Après plusieurs ruptures et déceptions, elle décide d’arrêter de coucher avec des hommes et d’attendre le bon… Elle nous raconte. 

 Qu‘est-ce qui a motivé votre choix ?  

Mon choix est parti d’une profonde remise en question de ma vie en tant que femme. Je sortais d’une rupture après 5 ans de hauts et de bas et j’avais toujours pensé que le sexe pouvait maintenir un homme ou en tout cas celui de mon cœur. Ce qui n’a pas été le cas. Lorsque j’ai voulu me remettre en couple, j’ai eu encore une fois la même approche du sexe qui pouvait tout régler. Je me trompais! Après 2 ans de tentatives pour trouver un homme et une relation stable,

 j’en avais marre de moi-même, des relations et surtout d’avoir à coucher avec des hommes qui au bout de 3 mois m’abandonnaient ou que moi je larguais. 

J’ai dit une prière au Seigneur lui promettant de ne plus avoir de relations sexuelles avec un homme durant 1 an; de m’abstenir et de purifier mon corps, mes pensées et mon être afin de devenir une meilleure femme ; une meilleure version de moi-même.

Comment votre entourage réagit à votre choix ?

Au début, je n’en parlais pas beaucoup, c’est vers la fin de la seconde année que j’ai commencé à en parler ouvertement autour de moi. Alors, j’ai des réactions différentes que ce soit un homme ou une femme. Les hommes disent que cela ne peut pas être possible de rester simplement “là” sans sexe. Ou les pointeurs qui ne rappellent plus (ce qui n’est pas plus mal). Du côté des femmes, il y a de l’ironie, beaucoup d’ailleurs, d’autres disent que c’est parce que j’ai du mal à trouver un homme; certaines sont admiratives ; et quelques-unes, je dirais 3 au total comprennent et savent pourquoi j’ai décidé de prendre le chemin de la chasteté.

Êtes-vous en couple ? Si oui comment votre partenaire réagit à ce choix ? si non, pensez vous que votre choix constitue un frein à des rencontres?

Je ne suis pas encore en couple. Mon choix constitue pour beaucoup ce frein à des rencontres et je l’accepte par ce que cela veut dire que ces hommes ne sont juste pas pour moi et que je ne suis pas la femme qui leur convient aussi.

Est-ce que vous avez des moments de doute, de faiblesse ? Lesquels ? Comment faites vous pour le gérer ​?

La première année, j’avais des doutes sur ma capacité à y arriver, mais pas de faiblesses. A partir de la seconde année mon corps a commencé à me faire des siennes !!! Les hormones prennent le dessus parfois (je ne suis pas une machine) . Les faiblesses interviennent lorsque tu as un crush pour un gars; lorsque tu as envie de le toucher, lorsqu’il te donne un bisou sur la joue; les sens sont très “dangereux” dans la chasteté. (toucher, vue, odorat, etc)

Un conseil aux Ayanas qui hésitent à être chaste ? 

Pour les Ayana qui voudraient expérimenter la chasteté, je leur demanderais de faire ce choix afin d’ordonner leur vie de femme. Ce don de soi de se préserver/réserver pour un homme ou pour DIEU doit être suivi d’un changement pas seulement d’abstinence sexuelle mais aussi dans le comportement, les pensées et les actes que nous posons chaque jour. Je leur conseillerais aussi la discrétion dans leur vie, car trop parler donne “dagbè*” . 

 

(*) trop parler donne dagbè: expression ivoirienne pour dire que parler beaucoup ne sert à rien d’autre qu’à se faire des plaies à la bouche

 


x

A lire aussi

Eleemane HK, artiste et attaché de presse des danseuses de Beyoncé et Rihanna
Artiste sénégalais, Eleemane HK collabore avec les danseuses de Beyoncé et Rihanna : Diddi Emah et N'qobilé. À 26 ans, il est directeur artistiqu...
[Mode] 13 tenues en pagne pour vous inspirer vos looks de fin d'année
C'est bientôt les fêtes de fin d'année. On réfléchit déjà à ce qu'on fera pour passer de beaux moments en famille et entre ami·e·s. Ce qui inclut...