[Education] Premier jour d’école : comment gérer la séparation ?

1ère rentrée des classes ? Comment vivre la séparation

C’est la rentrée et le moment tant attendu est imminent, votre boud’chou va commencer l’école. S’il n’est pas toujours facile de se réadapter à la cadence de la scolarité, la première rentrée en maternelle reste la plus difficile. car étant la première grande séparation entre les parents et les enfants, cela a forcément son lot d’inconvéniants: pour ce faire, votre webzine vous donne quelques petits topos pour mieux vivre cette rentrée .

Parlez-lui du jour J quelques jours avant

Pour que votre enfant se sente prêt, il est essentiel de lui parler de sa rentrée quelques jours avant. Inutile d’en parler plus tôt, car les tout-petits sont incapables d’anticiper les événements longtemps à l’avance. Habituez-le aux lieux, faites une ou deux fois le chemin que vous emprunterez avec lui pour aller à l’école.

A lire également: Tout savoir sur la communication positive

Entourez la date de la rentrée sur le calendrier et comptez avec lui les jours qui restent avant le grand jour. Pour le motiver, vous pouvez lui acheter un joli cartable ou un sac à dos qui lui plaît. La lecture de quelques livres sur le thème de la rentrée et de l’école permettra de le familiariser avec son futur univers et de lever ses appréhensions.

Prendre le temps, le soir venu, de mettre des mots sur les raisons 

Pour lesquelles les enfants vont à l’école, et les adultes vont au travail. Les parents doivent dire leur plaisir à exercer des activités d’adultes, et inviter les enfants à nommer ce qu’ils aiment dans leurs journées, la récré, les histoires, les calculs…

Profitez du week-end pour sortir des contraintes.

Faites-vous plaisir, réservez-vous des moments de calme, pourquoi pas une petite sieste, un jeu société, un goûter familial…

 

[Education] 1ère rentrée des classes ? Comment vivre la séparation
The ybf                                                                     

Gardez en tête que « Faire des choses ensemble »

Cela ne signifie pas être ensemblePar exemple, accompagner ses enfants à la piscine, le plus souvent les parents font le taxi plus qu’ils ne partagent. Lors de ces activités et en dehors, prenez le temps de regarder, d’écouter vos enfants.

Anticipez

C’est toujours important de savoir quand l’on va pouvoir faire les choses, même si on ne peut pas les faire au temps présent. Racontez leurs que vous allez pouvoir vous voir le mercredi soir, le week-end ou même que chacun donne une idée pour les prochaines vacances.

Liliane N’goran

 

Image à la une: Reuters/Eric Miller


x

A lire aussi

Têtue...
Que vous connaissiez déjà l’histoire d’Ayana ou qu’elle vous ait déjà été racontée, avant de lire ces quelques lignes, vous aurez peut-être du ma...
Comment aborder la sexualité avec sa fille ?
Le monde dans lequel nous vivons se modifie, les tabous se brisent et les mentalités évoluent. Et pour continuer dans ce sens, parler de sexualit...