[Société] Égalité homme-femme: les enfants peuvent désormais porter le nom de leurs mères

Ça y est ! Nos enfants vont porter le nom de leurs mères. Selon le site Abidjan.net, il est désormais autorisé aux enfants de porter le nom de leurs mères au même titre que celui de leurs pères, au nom de l’égalité des genres.

 

© Abidjan.net

 

 

Cette décision a été prise lors du conseil des ministres qui a eu lieu hier, ce 27 Novembre.

 

A lire aussi: [Société] La Côte d’Ivoire indignée après le viol d’une fille de 3 ans

 

Une nouvelle qui crée débat au sein des populations, ne sachant pas réellement quelles seront les répercussions de cette décision juridique sur les familles.

© Lucian Coman | Dreamstime.com

 

Mais cette décision s’inscrit dans une logique d’égalité. En effet, étant donné qu’il y a égalité entre l’homme et la femme dans le foyer, le Conseil a adopté deux (02) projets de loi aujourd’hui au cours d’un conseil des ministres tenu à la Préfecture de Katiola.

Mais celles que les esprits retiendront est cette loi qui autorise la mère à faire adjoindre son nom à celui du père, de sorte à ce que l’enfant, issu aussi bien de la filiation légitime que de la filiation naturelle, puisse porter un nom double.

En français simplifié, ça veut tout simplement dire que l’enfant peut porter à la fois le nom de sa mère et celui de son père.

Un délai d’un an est prévu pour la mise en œuvre de la mesure juridique.

 

Cette décision ne remet pas en cause le rôle de l’homme dans la famille, ni son importance dans les prises de décisions.

Mais, mets tout simplement sur un pied d’égalité les deux parents de l’enfant.

 

De plus, de cette loi s’ajoute la loi du changement de nom qui permet à des personnes ayant des noms différents de porter le nom de leur auteur commun, en vue d’unifier les noms dans la même famille.

 

Ces lois visent à améliorer le quotidien des foyers ivoiriens. Alors, chères Ayanas, ne vous tracassez pas et profitez bien de cette nouvelle loi qui fait honneur aux femmes.

Audrey Kouachy

A lire aussi: [Société] Une étude montre qu’être sans mari et sans enfant serait la clé du bonheur

 

Photo à la une: ©Shutterstock


x

A lire aussi

[Éducation] À quel âge doit-on parler de sexualité à ses enfants?
Parler de sexe entre personnes matures, personnes adultes est moins gênant que de parler de sexe à son enfant. En tant que parent, on se demande ...
[Éducation] Élever un ado, un parcours du combattant
Quand je vois mon fils de 13 ans me montrer qu’il est devenu adolescent, je me souviens de ce que ma mère me disait quand j’avais son âge : « Tu ...