[Société] Comment la pandémie du Coronavirus impacte les droits des femmes ?

Depuis plusieurs mois, une nouvelle maladie à coronavirus, le COVID-19 fait des ravages en vies humaines. Extrêmement contagieuse, on dénombre plus de 200.000 personnes contaminées à travers le globe. Ce sont toutes les structures sanitaires des pays qui sont mobilisées pour endiguer la pandémie. Plusieurs mesures comme l’auto-confinement ont été mises en place pour contrôler la propagation du virus. Cette pandémie impacte l’économie, la politique et encore plus sournoisement, les droits des femmes.

À lire aussi: [Santé] Quels aliments pour booster votre système immunitaire?

La crise économique touche d’abord les femmes

Dans le secteur informel, tant dans les économies développées que dans les économies en développement, une proportion beaucoup plus grande du travail est effectuée par les femmes. Selon les données de l’Organisation International du Travail de 2018, dans les pays en voie de développement, l’emploi informel des femmes est de 4,6 points de pourcentage supérieure à celle des hommes. Et, près de 14% des femmes du secteur formel n’ont pas accès à la protection sociale. Par conséquent, avec l’économie qui stagne actuellement, les femmes sont plus touchées car elles représentent un pourcentage disproportionné de l’économie informelle.

En outre, bon nombre d’entre elles sont des salariés journaliers. Donc, si elles ne peuvent pas sortir, elles ne vont pas gagner d’argent. Elles se retrouvent sans source de revenu. Alors que, généralement, ce sont elles qui prennent soin de la famille et de la maison. L’impact est énorme.

Les femmes sont en première ligne face au virus

©Freepik

67% de la main-d’œuvre mondiale des soins de santé sont des femmes. Infirmières, médecins, elles sont donc en première ligne pour gérer la pandémie, ce qui les expose à la contamination. Même s’il semble y avoir plus d’hommes que de femmes qui meurent, plus de professionnels de la santé sont des femmes, donc elles sont en fait beaucoup plus exposées à l’infection. Elles sont plus susceptibles de tomber malades.

L’impact sur la santé et la sécurité des femmes

©Shutterstock

Outre les impacts directs de la maladie, les femmes peuvent avoir du mal à accéder aux services de santé maternelle dont elles ont besoin, étant donné que tous les services sont orientés vers des besoins médicaux essentiels. La disponibilité de la contraception et des services pour d’autres besoins peut être perturbée. La sécurité personnelle des femmes est également menacée. Les conditions mêmes qui sont nécessaires pour lutter contre la maladie – isolement, distanciation sociale, restrictions à la liberté de circulation – sont, de façon perverse, les conditions mêmes qui déclenchent les agressions.

À lire aussi: [Job] Le point droit: les mesures légales à prendre avec le COVID-19

Enfin, les femmes sont particulièrement touchées par la pandémie du COVID-19. Les décideurs doivent prêter attention à ce qui se passe dans les foyers et soutenir un partage égal du fardeau des soins entre les femmes et les hommes.

Analyses faites par Anita Bhatia, Assistant-Secretary-General and Deputy Executive Director of UN Women.

 

Photo à la une:©Lordn / iStock


x

A lire aussi

Les féministes prennent le pouvoir sur les réseaux sociaux: entretien avec Traoré Bintou Mariam
Ces dernières années, dans un environnement de plus en plus connecté, la lutte pour les droits de femmes se fait en ligne. Les réseaux sociaux pu...
COVID-19 : Voir le bon côté des choses
La COVID-19 nous a apporté son lot de déboires en marquant négativement les populations ivoiriennes. En effet, les contraintes imposées pour notr...