[Sexo] Comment en finir avec la sécheresse vaginale?

La lubrification vaginale est essentielle pendant les rapports sexuels. Mais quand pour une raison ou une autre, il arrive qu’on souffre de sécheresse vaginale, les rapports peuvent devenir douloureux et peu plaisant. Alors, comment régler ce problème?

La lubrification est créé par l’excitation sexuelle et facilite la pénétration. Elle est le signe d’un désir sexuel et se matérialise par un liquide visqueux rappelant un peu la colle. Ce liquide pourrait paraître insignifiant. Pourtant, il joue un rôle primordial dans nos rapports car il facilite la pénétration et donc permet de ressentir le plaisir sans aucun frein…  Parce qu’on est bien d’accord, pas d’orgasme sans lubrification ? On ne peut pas quand on souffre d’un manque de lubrification car cela implique une pénétration douloureuse et désagréable.

La sécheresse vaginale peut être causé par de nombreux facteurs tels que des changements hormonaux, des troubles psychologiques, la prise de certains médicaments, le tabac, l’utilisation de savons décapants, déodorants, protège-slips, douches vaginales, spermicides, tampons hygiéniques, une mauvaise hygiène, une infection urinaire ou génitale, une IST ou même l’état d’esprit au moment de l’acte. Donc comment y remédier et pouvoir avoir des rapports sexuels divin sans avoir la foufoune en feu à la fin?

Comprendre son corps, c’est la base !

Chaque ayana est différente en fonction des causes du manque de lubrification. Connaitre son corps permettra d’identifier la source du problème et d’en “guérir”. Par ailleurs, parfois il arrive que nos chéris ne sachent pas ce qui nous fait vraiment plaisir et nous ne pouvons pas non plus leur dire car nous même l’ignorons ! Dans le cas, il serait recommandé d’explorer son corps en profondeur… oui vous avez bien sous-entendu, masturbez-vous ! La masturbation vous permettra de vous connaitre mieux. Entraînez-vous à vous toucher et savoir ce qui vous excite, ce que vous n’aimez pas et vous pourrez ainsi le partager avec votre chéri.

A lire aussi: [Sexo] Masturbation féminine: 5 manières de faire plaisir à son clito

Prenez soin de votre corps

Le corps est sensible à tout ce qu’il subit. Pour éviter tout désagrément physique, il est conseillé d’avoir une alimentation saine, de faire du sport, de manger moins de gras, d’éviter au maximum de boire de l’alcool et surtout de fumer car ses actions affecteraient la circulation du sang et favoriseraient l’atrophie des parois du vagin !

Il existe aussi des hydratants vaginaux qui agissent comme des crèmes hydratantes pour l’intérieur du vagin et la vulve. Aussi, vous n’avez pas besoin de laver votre vagin au savon car il a une acidité différente de celle du reste du corps et vous pourriez provoquer des irritations ou autres troubles par excès d’hygiène intime. Nettoyez cette zone à l’eau claire. Bannissez le lavage vaginal et évitez autant que possible d’utiliser des serviettes hygiéniques et des protège-slips.

A lire aussi : [Santé] Hygiène intime, les conseils d’un professionnel pour être au top !

Utilisez des lubrifiants

Vous pouvez utiliser un lubrifiant naturel aux propriétés hydratantes pour donner un coup de pouce à votre corps. Même si le naturel reste le meilleur, il vaut mieux éviter ceux qui sont parfumés ou qui changent de température car leurs composants pourraient altérer le pH de votre vagin. De plus, il semblerait que de petites billes appelé boule de geisha qui bougent et massent les parois vaginales avec le mouvement favoriserait la circulation du sang. Ce qui augmenterait la lubrification quasi immédiatement ! Cependant, il faut tenir compte du fait qu’il ne faut pas les porter plus de 30 minutes par jour et qu’il vaut mieux en parler à son médecin avant de les utiliser.

Consultez un médecin

Si après toutes ses astuces, vous ne voyez toujours pas d’amélioration, le mieux serait de consulter un médecin pour écarter les risques d’infection. Les infections peuvent se manifester par des sensations de brûlures, des démangeaisons, des lésions ou des mauvaises odeurs. Si vous remarquez tous ces signes, prenez vite rendez-vous avec le gynéco. Si ça n’est pas le cas, discutez quand même avec votre médecin afin de pouvoir établir d’où vient le problème et ainsi le traiter.

Audrey Kouachy

A lire aussi: [Sexo] Ces astuces pour qu’il nous fasse plaisir

 


x

A lire aussi

[Sexo] Les pratiques sexuelles les plus insolites
La sexualité, aujourd'hui, tend de plus en plus à être libérée et à être de moins en moins un tabou. Le plaisir entre partenaires ne cesse de se ...
[Éducation] À quel âge doit-on parler de sexualité à ses enfants?
Parler de sexe entre personnes matures, personnes adultes est moins gênant que de parler de sexe à son enfant. En tant que parent, on se demande ...