[Rentrée] Premier jour de classe de vos enfants, quelles attitudes adopter?

Vous vous êtes habituée à la présence continuelle de votre enfant et maintenant, il doit passer la majeure partie de son temps à l’école. Aller à l’école est une autre étape aussi bien pour l’enfant que pour les parents. Nouveau décor, nouvelles règles et cela peut s’avérer stressant. Pour s’assurer que ce premier jour de rentrée se passe bien, nous vous proposons 6 attitudes à adopter, principalement avant ce jour.

Parlez-lui du Jour-J quelques jours avant

Pour éviter une situation désagréable le jour de la rentrée, parlez de ce fameux jour à votre enfant. Trouvez de petites astuces comme:

  • Entourer la date de la rentrée sur le calendrier;
  • Faire le chemin que vous allez emprunter 2 à 3 fois avant;
  • lire des articles ou des bandes-dessinées qui parlent de rentrée;
  • Pour rendre l’attente de ce jour “fun”. Pour le motiver vous pouvez lui acheter un joli cartable ou gourde à l’effigie de son super-héros préféré.

Valorisez son nouveau statut de grand

Tous les enfants rêvent de devenir grand, il faut donc jouer sur ce grand rêve pour expliquer à votre enfant que “aller à l’école” est une affaire de grand. Et que s’il y va, c’est parce qu’il l’est. Quoi de mieux pour booster la confiance de votre enfant. Vous pouvez aussi faire le rapport entre l’école et les différents métiers qu’il veut faire( docteur, instituteur, pilote…). «C’est intéressant de s’amuser mais c’est encore plus important d’aller à l’école parce qu’on y apprend à devenir docteur ou policier comme tu veux l’être». Et s’il est un peu jaloux du petit frère qui reste à la maison vous pouvez lui dire que jouer et rester à la maison c’est pour les bébés et aller à l’école pour les grands.

A lire aussi: [Mode] Lookbook KIABI Spécial Ado-Enfants

 

Expliquez lui le planning d’une journée

Comme dans toute activité, il y a un programme. Vous devez l’expliquer à votre enfant. Dites-lui à quel moment il doit faire telle ou telle chose. Par exemple, à quel moment c’est la recréation, la sieste, le moment du retour. A l’école il se fera de nouveaux amis et il aura aussi une maîtresse, de telle sorte que son cerveau s’habitue au programme et qu’il ne soit pas surpris le jour j.

Anticipez ce qui risque d’être difficile pour lui

C’et beau de dire les avantages de l’école et d’en faire le meilleur endroit de la terre mais il faut anticiper sur ce qui pourra être difficile pour votre enfant. Le fait que tout ne soit pas à sa disponibilité en temps voulu, qu’il y ait une seule maîtresse pour 25 enfants. Ou encore, le fait que les enfants peuvent souvent vouloir le titiller. Il faut préparer votre enfant à toute éventualité.

Développez son intelligence sociale

Se faire de nouveaux copains ou copines est toujours intéressant. Apprenez à votre enfant à aller vers celui qui lui sourit, ceux qui sont les plus gentils. Mais il peut ne pas pouvoir gérer le fait que son ami soit plus fort que lui en dessin, en chant… Montrez-lui des exemples, en lui demandait de partager son biscuit avec sa sœur. Apprenez-lui par des actes la sociabilité.

Vous pouvez aussi lire : [Lifestyle] 5 astuces pour faire des économies à la rentrée scolaire

Racontez lui ce qui vous plaisait à l’école

Très souvent, les enfants aiment s’identifier à leurs parents et leur raconter vos années écoles peut permettre à l’enfant de mieux appréhender l’école. Racontez-lui comment vous vous êtes amusée, comment vous avez vécu des expériences inoubliables à l’école. Ainsi, voudra-t-il vivre ces expériences comme son papa ou sa maman. L’école sera plus fun pour lui.

Les premiers pas à l’école ne passent pas toujours “crème” mais avec de la préparation, les «non maman, papa, je n’irai plus» ou «l’école c’est pas cool» pourront être évités. Le Jour-J, partez confiante et lâchez prise. Votre enfant a grandi. Il s’en sortira. Jusqu’à 16 heures quand vous viendrez le chercher.

 


x

A lire aussi

Comment aborder la sexualité avec sa fille ?
Le monde dans lequel nous vivons se modifie, les tabous se brisent et les mentalités évoluent. Et pour continuer dans ce sens, parler de sexualit...
[Éducation] À quel âge doit-on parler de sexualité à ses enfants?
Parler de sexe entre personnes matures, personnes adultes est moins gênant que de parler de sexe à son enfant. En tant que parent, on se demande ...