[People] Tiwa Savage à l’assaut des Etats-Unis

Son nom est désormais connu de tous, Tiwa Savage s’est imposé au fil du temps comme la reine de l’Afro-pop naija. Dernièrement, avec la sortie internationale de son nouvel album 49-99, la belle nigériane a décidé de conquérir le monde et cela se passe forcément par les USA, la plaque tournante de la musique internationale.

C’était via un post Instagram que Don Jazzy, annonçait le départ de Tiwa de son label Marvin Records. En effet, c’est dans une bonne entente que la star nigériane se séparait du label dont elle était considérée comme la première dame pour rejoindre le label Universal Music Group.

Elle verra sa musique distribué à l’internationale par le biais de son nouveau label qui lui a offert aussi une énorme visibilité à l’étranger. Et, surtout aux USA où elle a reçu un traitement digne des plus grands artistes. Elle a été privilégiée par Naomi Campbell lors de son show Fashion For Reliefs en défilant à ses côtés. Elle a eu l’honneur de promouvoir son album en plein Time Square. Le message est clair, Tiwa veut conquérir le monde et elle s’en donne les moyens. C’est son année !

A lire aussi[Musique] Beyoncé collabore avec des artistes africains pour son album The Lion King: The Gift

Après une longue série de distinction tel que le prix de la meilleure performance Africaine aux MTV European Music Awards faisant d’elle la première femme à recevoir ce prix, Tiwa a été distinguée par Vogue US comme faisant partie des 100 meilleurs artistes inspirés par la mode.  Sans oublier qu’elle a fait partie du top 10 des femmes qui changent le visage de la musique par le Vogue Britannique en 2018 mais bien avant ça, elle avait été choisi par Chris Martin (Coldplay) pour jouer aux côtés de Béyoncé, Ed Sheeran et Jay-Z au Global Citizen Festival. C’est certainement cette première prise de contact qui a permis à Tiwa de collaborer sur l’album Lion King de Beyoncé.

Tiwa est une artiste accomplie. C’est une fierté pour l’Afrique et un exemple de motivation. Dans son derniers opus, la belle dénonce dans son clip 49-99; la course effrénée à l’argent, et la pauvreté grandissante, deux maux qui gangrènent son pays.

A lire aussi: [Musique] Entretien avec Hiro autour de son nouvel album Erratum

Audrey Kouachy


x

A lire aussi

[Musique] La playlist pour surmonter un dangereux goumin
Les vrai·e·s savent qu'après une rupture, le chagrin d'amour se guérit à force de musique, chocolat et mouchoirs imbibés de larmes. Combien somme...
[Musique] Entretien avec Hiro autour de son nouvel album Erratum
Vous le connaissez peut-être depuis ses débuts avec Bana C4 ou vous l'avez découvert avec la sortie de son premier album et ses hits "Aveuglé" ou...