[People] Beyoncé sur Netflix: Ce qu’on retient de son documentaire Homecoming

Ce 17 Avril, le documentaire Homecoming de Beyoncé revenant sur sa prestation historique à Coachella 2018 est sortie sur Netflix. Après l’avoir regardé, voilà ce que je retiens de ce film de plus de deux heures.

*Spoiler alert*

A lire aussi: [People] Beyoncé sur Netflix: Ce qu’il faut savoir sur Homecoming

 

Présentation du film

Homecoming est un documentaire écrit, produit et réalisé par Beyoncé. S’il a été présenté comme une chance d’avoir un aperçu des coulisses et de la présentation du spectacle, il y a moins de séquences en backstage que des plans de la scène. Pour ceux qui ont déjà vu sa prestation à Coachella (dont moi), une rediffusion documentée avec quelques bonus vous est servie. Mais bon, c’est toujours aussi rafraîchissant de voir Beyoncé faire ce qu’elle sait faire le mieux: Slay !

De plus, le documentaire est divisé en 6 chapitres suivant le même rythme. D’abord, une citation d’un.e activiste afro-américain.e ouvre le chapitre. Ensuite, Beyoncé en voix-over présente un aspect particulier de la préparation du spectacle ou fait intervenir des personnes du staff. Enfin, retour sur la scène de Coachella 2018.

 

A lire aussi: [People] Beyoncé sort encore une fois un album surprise, Homecoming

 

Le message que Bey voulait faire passer

 

Beyoncé le dit elle-même dans le documentaire, elle voulait amener sur la scène de Coachella toute la culture afro-américaine. Homecoming, autant le spectacle à Coachella, que le documentaire ou encore l’album, ne font passer qu’un seul message qui est clairement résumé par cette citation de Maya Angelou, reprise dans les dernières minutes du documentaire: “Dîtes la vérité. A vous d’abord. Puis aux enfants. Vivez dans le présent. Ne niez pas le passé. Vivez le présent et sachez que la responsabilité qui vous incombe est de rendre ce pays meilleur qu’il ne l’est aujourd’hui.”

Homecoming n’est donc que la célébration de la richesse de la communauté noire. C’est un message d’empowerment afro-féministe. Le spectacle exclusivement composé d’artistes noirs, le choix des chansons et des tenues, tous les détails sont faits pour illustrer l’expérience d’une HBCU, d’une université historiquement noire aux Etats-Unis sur la scène de Coachella. Beyoncé qui n’est jamais allée à l’université a voulu “résumer toute sa carrière de 22 ans en 2 heures de performance”. Elle le dit: “Destiny’s Child a été mon université”.

Ce spectacle donne la pêche et quand on voit le travail que ça a nécessité, on ne peut que respecter les artistes qui ont permis sa réalisation. Homecoming, c’est un documentaire à regarder pour se motiver. Et encore plus quand tu es noir et/ou que tu es une femme.

Le régime spécial de Beyoncé

Après que Beyoncé ait accouché de ses jumeaux Rumi & Sir, elle pesait près de 58 kilos. Elle fit donc beaucoup de sport et un régime pour pouvoir se remettre en forme pour le spectacle. Elle se confia sur ce qu’elle s’interdisait de manger: “pain, glucides, sucre, produits laitiers, viande, poisson, alcool.”

Si le régime peut paraître extrême, Beyoncé ne cache qu’elle crève de faim, qu’elle fait énormement de sacrifices (comme répéter au lieu d’être avec sa famille) et qu’elle n’a jamais autant repoussé ses limites et que ça n’arrivera certainement plus de nouveau.

Les détails du film

  • Rumi et Sir qui font deux petites apparitions dans le documentaire;
  • Blue Ivy qui danse avec sa mère lors des répétitions;
  • Blue Ivy qui chante “Lift Every Voice and Sing”, connu comme l’hymne des afro-américains;
  • Beyoncé qui gère tous les détails du spectacle avec son équipe;
  • Beyoncé excitée à l’idée de pouvoir à nouveau enfiler son ancien costume;
  • Un des Twins, les danseurs français devenus célèbres qui dit qu’il va voler la vedette à Beyoncé.

 

Le documentaire est truffé de ces petites scènes qui le rendent frais et intéressant. Bref, encore une fois, Beyoncé nous prouve que c’est son monde et que nous ne faisons qu’y vivre.

 

*les fans de Beyoncé


x

A lire aussi

Eleemane HK, artiste et attaché de presse des danseuses de Beyoncé et Rihanna
Artiste sénégalais, Eleemane HK collabore avec les danseuses de Beyoncé et Rihanna : Diddi Emah et N'qobilé. À 26 ans, il est directeur artistiqu...
Qui est Bozoma Saint John, celle qui markete les grandes marques plus vite que son ombre ?
Pepsi, Apple Music, Uber, Endeavor, Netflix… Autant de grandes enseignes qui n’ont qu’une seule chose en commun… Enfin plutôt une personne, qui n...