[Maternité] Je veux un enfant : comment booster naturellement ma fertilité ?

Pour contracter une grossesse, certaines semblent avoir « la main facile » quand d’autres cherchent désespérément la formule miracle afin de pouvoir porter en elle une vie naissante… Si vous désirez avoir un enfant, il est fort possible que vous inquiétiez de vos chances de succès par rapport à la conception.Soyez rassurées : il existe nombre de moyens qui permettent de booster la fertilité et d’optimiser les chances d’avoir un gosse. On explique.

A lire également :  Allaitement, à quel âge arrêter?

Avant tout …

Le cabinet de votre gynécologue est un passage obligé si vous voulez avoir un enfant en vue de faire un petit point-bilan. Si vous y êtes régulière, tant mieux, sinon, il faudra  penser à y aller : on est jamais à l’abri d’un inconvénient  qui pourrait compliquer les choses….  Et surtout communiquez votre envie d’avoir des enfants avec votre gynéco, il saura vous conseiller de manière objective, c’est son boulot !

Vous avez dit « cycle menstruel » ?

La fertilité de la femme n’est optimale qu’à une certaine période, Avoir une maîtrise réelle de votre cycle menstruel serait un plus, cela vous permettra de contracter plus facilement une grossesse. Il est aussi bon de savoir que le cycle menstruel est variable d’une à une autre : il peut être très long chez l’une quand chez l’autre, est relativement court.
Si votre cycle menstruel compte 28 jours, c’est le quatorzième jour que  votre métabolisme libère l’ovule. La meilleure période pour tomber enceinte se situe entre le jour de l’ovulation et les 4 jours qui précèdent l’ovulation. En effet si votre ovule n’a une durée de vie que de 24 heures, les spermatozoïdes peuvent vivre environ 4 jours. Essayer donc de programmer des rapport sexuels  pourrait renforcer les chances de conceptions.

 Vivre sainement optimise la fertilité !

Oui, vivre sainement augmente les chances d’avoir un enfant. Par exemple, le surpoids ou le fait que vous fumiez comme un pompier  diminuent   la fertilité chez les hommes et les femmes, des études l’ont prouvé. Chez les femmes, fumer peut diminuer la quantité d’œstrogènes dans le corps et nuire aux follicules. Chez les hommes, fumer réduit le nombre et la qualité des spermatozoïdes. Il en est de même pour la consommation excessive de l’alcool et de drogues…

Essayer quelque chose de nouveau ? 

Certaines herbes naturelles sont réputées pour booster  la fertilité, comme la feuille de framboise rouge, le gingembre et même l’huile d’onagre. Parlez de ces remèdes à un herboriste ou un phytothérapeute, si vous êtes prêts à  essayer.

Connaître les limites…

A partir d’un certain âge, il est plus difficile de concevoir… si vous ‘avez pas encore 35 ans et que vous n’avez encore aucun enfant et que vous rencontrez des difficultés pour en avoir après un an de tentative,

Si vous êtes âgés de moins de 35 ans et que vous n’êtes pas parvenu à concevoir un enfant, il vous faudra consulter un médecin. Si vous êtes d’un âge considérable, par contre, entre 35 ou 40 ans, on vous conseillera la même chose. Après quelques examens , vous serez clairement située .

 

Photo à la une: ©Shutterstock


x

A lire aussi

Connaissez-vous vraiment le métier de sage-femme ?
"Poussez madame" "Encore, encore, encore encore !" "fort, fort, fort !" "On recommence !". Si vous êtes déjà passés par la case maternité, vous ê...
Charlette N'Guessan, femme et tech-entrepreneure prometteuse en Afrique
Ce n'est un secret pour personne ; le milieu scientifique et technologique est encore très masculin. Peu de femmes s'y font leurs places ou y réu...