[Télé] 5 bonnes raisons de regarder la série ivoirienne CACAO

Une nouvelle série ivoirienne débarque sur CANAL+ dès ce Lundi 15 Juin. Il s’agit de CACAO, une production originale CANAL, réalisée par Alex Ogou. Parce qu’on est totalement sous le charme, on vous donne 5 bonnes raisons de regarder CACAO vous aussi ce Lundi.

La première grande saga africaine

CACAO est la première grande saga d’Afrique francophone. La série raconte l’affrontement impitoyable que se livre deux familles rivales de l’industrie du cacao: les DESVA et les AHITEY. À leur tête, deux patriarches sans scrupules: l’influent et riche Elie Desva, issu de l’aristocratie ivoirienne du cacao, et le brut et excessif self-made man Jean Ahitey. CACAO, c’est donc une histoire de famille, de génération. Et cela se voit dans le choix des acteurs.

La qualité des décors, de la réalisation et du jeu d’acteurs

CACAO est une série premium. La production n’a pas lésiné sur les moyens pour offrir aux téléspectateurs africains le meilleur de ce qui se fait actuellement. La série capture généreusement bien le paysage ivoirien. Principalement tournée en extérieur, CACAO a ainsi bénéficié de la grande richesse et variété des décors naturels de la Côte d’Ivoire alliant terre et mer. Si l’action se déroule dans la ville imaginaire de CAODJI, la région de la NAWA – et sa ville de Mayo – qui a accueilli bien souvent l’équipe d’Alex Ogou. En plus des décors, le jeu des acteurs est très bien. Plus de 70 acteurs y ont participés. On retrouve autant de visages très connus que de nouvelles révélations. Mahoulah Kane, Adama Dahico, Pelagie Beda, Fargass Assandé ou encore Fate Touré: les acteurs font partie de deux générations. Et c’est ce mélange que voulait Alex Ogou pour sa saga.

Un aperçu de l’industrie du cacao

La créatrice de la série, Yolande Bogui le dit elle-même, cette série est dédiée aux paysans qui font le cacao. Le scénario dévoile les rouages d’une industrie peu connue ou comprise par les ivoiriens. Elle voulait une création qui promeut ce que la Côte d’Ivoire fait de mieux. Quoi de mieux que le cacao dont la Côte d’Ivoire est le premier producteur mondial? Cette décision allait de soi pour cette femme dont le père travaille dans le cacao.

Une série qui promet

Après le succès de la série Invisibles, Alex Ogou revient sur nos écrans avec ce nouveau projet ambitieux: une histoire unique, un format peu utilisé et une réalisation impressionnante. Ce sont 12 épisodes d’une cinquantaine de minutes qui sont proposées pour la première saison de CACAO. Un format très peu utilisé jusqu’ici du cinéma africain francophone.

Canal vous offre les deux premiers épisodes

Ce Lundi 15 Juin à partir de 20h30, profitez de CACAO sur CANAL+ gratuitement, que votre abonnement soit à jour ou pas. C’est la contribution de la compagnie à faire connaître du public ivoirien une série qui mérite de faire leur fierté.

 

On a hâte que vous découvriez les premiers épisodes de cette série. On se donne rendez-vous sur nos réseaux sociaux pour le débrief après chaque épisode inédit.

 

À découvrir aussi: [Télé] CANAL+ Afrique: Les femmes prennent le pouvoir des écrans


x

A lire aussi

Gros plan sur les actrices de la série événement Battleground
Le 9 Septembre dernier, les ivoiriens découvraient Battleground sur la Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI). Cette série qui fait partie des plus gra...
Le vaudou: est-ce une religion?
Le vaudou ou encore vodoun, pratique ancestrale, est l'ensemble des dieux ou des forces invisibles dont les hommes essaient de concilier la puiss...