[Enfant] Harcèlement scolaire: comment prévenir ce tueur silencieux ?

On a tous été ému par l’histoire du petit Quaden qui se faisait harceler par ses camarades de l’école au point où il ne voulait qu’une chose, se suicider… Le harcèlement scolaire est un tueur silencieux. Pour pouvoir le déceler chez vos enfants avant qu’il ne soit trop tard, il faut savoir ce que c’est. On vous dit tout dans cet article.

©Wave break media /Alamy Images

Le harcèlement scolaire, c’est l’intimidation, une violence, peu visible, qui peut être physique, verbale et/ou psychologique qui se fait via des moqueries et d’autres humiliations répétés, destinés à blesser et à nuire à la cible des attaques.

A lire aussi :Harcèlement au travail: comment y remédier efficacement?

 

Causes et Conséquences

En Côte d’Ivoire ou partout ailleurs, vous pouvez être sujet d’harcèlement dès que vous marquez une différence, qu’elle concerne l’apparence physique, la sexualité, le comportement ou même les centres d’intérêts.

Il survient le plus souvent dès le primaire jusqu’au collège mais peut se poursuivre bien au-delà. Une exposition constante au harcèlement peut entraîner une déscolarisation, une désocialisation, l’anxiété, la dépression, l’automutilation, une mauvaise estime de soi, des troubles d’alimentation, des addictions et dans le pire des cas, le suicide.

Le plus souvent, les harcèlements physiques sont ceux qui se font le plus remarqués et là, on peut vite agir mais que faire lorsque le mal est silencieux? Quand nos enfants subissent au quotidien, humiliations, intimidations et insultes.

©iStock

Lutte et Préventions

On a tous déjà subi ou fait subir à quelqu’un un moment gênant au primaire, sans savoir ce que ce moment aurait créé comme sentiment chez l’autre. Même les enseignants, ne se rendant pas compte de leurs influences sur les élèves peuvent tenir des mots déplacés qui choqueront. Il existe différentes formes de harcèlement. Avant de pouvoir agir conséquemment, nous devons comprendre que le problème est réel. Quand nous nous rendons compte que notre enfant est victime de harcèlement scolaire ou qu’en tant que jeune, on veut arrêter de subir le harcèlement, il faut :

  • Faire face à ses bourreaux. Certes, c’est plus facile à dire qu’à faire mais en tant que parent, vous devez confronter le problème de votre enfant. Signalez-le aux enseignants au point même de les mettre en garde si jamais il arrivait quelque chose à votre enfant car tant que cela se passe à l’école, ils sont responsables, et de votre enfant et de ceux qui le harcèle.
  • Pour le cas du jeune, prenez courage et dénoncez les abus que vous subissez. Parlez-en autour de vous sans avoir peur de subir la honte ou d’être minimisé. Communiquez avec vos enseignants, vos parents ou toutes autres personnes de confiance.
  • Informer des personnes qui peuvent agir. Les adultes doivent créer les conditions pour que l’ambiance dans l’établissement soit propice à de bonnes relations entre les élèves et entre les adultes et les élèves.
  • Sensibiliser reste le meilleur moyen de prévention. Il faut sensibiliser autant que l’on sensibilise sur le VIH et les grossesses en milieu scolaire car le mal est profond et souvent minimisé.

En Afrique, on a tendance à dire qu’il n’y a pas ce genre de chose chez nous ou encore que nos enfants sont forts et qu’ils peuvent s’en sortir mais même si c’était le cas, soutenir et veiller sur son enfant au quotidien, c’est une obligation pour un parent.

 

On espère vous avoir éclairé sur le sujet et que vous ferez attention aux gens autour de vous, la communication peut guérir bon nombre de maux.

Audrey Kouachy

Vous pouvez lire aussi :[News] Marie-Paule Adjé se fait harceler sur les réseaux sociaux

 

Photo à la une: ©FatCamera/iStock


x

A lire aussi

[Société]10 comportements "d'hommes" que les femmes ne veulent plus subir en 2019
Être une femme, c'est chiant. Entre les règles, l'horloge biologique qui te stresse pour pondre rapidement, l'inégalité salariale qui te pousse à...
Harcèlement au travail: comment y remédier efficacement?
En voyant ce titre, j'imagine que la plupart d'entre vous ont automatiquement pensé au harcèlement sexuel. Cependant, il y a cette autre forme de...