[Education] ] 5 conseils pour parler de sexualité à son enfant

5 conseils pour parler de sexualité à son enfant
Il n’est pas toujours facile de parler de sexualité avec son enfant, pourtant la sexualité fait partie des mille et une questions des tout-petits. Ils veulent savoir comment ils ont été conçus et comprendre ce qu’ils vivent et ressentent. Discuter de la sexualité serait un plus dans  l’éducation que vous leur donnez.  Voici 5 conseils pour mieux en parler avec votre progéniture.

1- L’âge auquel en parler

Leurs questions sur ce sujet interviennent entre 6 et 10 ans. Il est important de leur répondre qu’à partir d’un certain âge, le corps des filles se prépare tous les mois à faire des bébés et à devenir une femme. On peut alors préciser que lorsque l’enveloppe dans laquelle doit grandir le bébé n’est pas utilisée, elle s’élimine en laissant couler du sang, et que les serviettes hygiéniques ou les tampons sont utilisés pour ne pas salir les vêtements. Vers l’âge de 10 ans, expliquer comment utiliser ces accessoires peut être un bon moyen de préparer les filles à leurs premières règles.

 2-Qui doit en parler en premier, Maman ou Papa?

L’idéal serait que ce soit le parent du même sexe que l’enfant qui engage la conversation sur le sujet. Les mères peuvent en effet avoir du mal à parler de sexualité masculine à leur garçon alors qu’elles seront, en toute connaissance de cause, plus à l’aise avec leur fille. Cependant, les enfants ont souvent besoin des deux sources d’explications pour satisfaire pleinement leur curiosité.

5 conseils pour parler de sexualité à son enfant
©Uberstock / Shutterstock

Vous aimerez aussi: Premier téléphone de votre enfant: voici les règles à suivre

3- Avoir recours aux métaphores

Pourquoi pas. L’histoire de la petite graine que le papa dépose dans le ventre de la maman a fait ses preuves auprès des plus petits. Cela ne signifie pas que le parent élude les questions, encore moins qu’il prend l’enfant pour un idiot. C’est juste une manière intelligente de le laisser aller à ses rêveries. Mais il faudra évidemment adapter votre discours en fonction de l’âge de l’enfant.

4- Que dire à une petite fille qui s’inquiète de ne pas avoir de pénis ou le petit garcon qui s’interroge sur son zizi?

Vers l’âge de 3 ans, les garçons se demandent souvent si leur sexe ne va pas “s’envoler” pareil qui pour la petite fille pour qui le fait d’être dépourvue de pénis suscite une grande inquiétude surtout si elle est entourée de petits garçons. Les parents peuvent alors la petite fille pour rassurer en lui expliquant que son sexe à elle est placé à l’intérieur de son ventre. C’est aussi l’occasion de souligner que le sexe ne sert pas seulement à faire pipi, mais qu’il abrite également un “trou” qui permet de faire entrer la petite graine et de faire sortir le bébé. Inutile d’aller plus loin  à ce stade.Quant au petit garçon qui s’inquiète de la taille de son sexe, pourquoi ne pas lui dire qu’il grandira au fil des années et que sa taille diffère  toujours d’une personne à l’autre, sans que cela soit pour autant mieux ou moins bien ?  Les petits garçons se demandent souvent aussi pourquoi les petites filles n’ont pas de “zizi”. On pourra leur répondre qu’elles ont un sexe à l’intérieur de leur ventre.

5-Que faire si son enfant joue au docteur avec un camarade ?

Sans dramatiser, il ne faut pas ignorer les faits et en profiter pour lui parler de la notion d’intimité. « Ne pas toucher le petit copain ou la petite copine fait partie de ces règles indiscutables qui doivent être posées et ne souffrir d’aucune discussion, comme celle de ne pas accepter un bonbon d’un inconnu ou de ne pas traverser tout seul. Si cela se reproduit, on réitère », indique Mickaël Larrar.

 

LIliane N’goran

Photo à la une: Via Magic Maman

 


x

A lire aussi

Comment aborder la sexualité avec sa fille ?
Le monde dans lequel nous vivons se modifie, les tabous se brisent et les mentalités évoluent. Et pour continuer dans ce sens, parler de sexualit...
[Éducation] À quel âge doit-on parler de sexualité à ses enfants?
Parler de sexe entre personnes matures, personnes adultes est moins gênant que de parler de sexe à son enfant. En tant que parent, on se demande ...