[Culture] 10 idées reçues de films complètement fausses

Ah le cinéma, il nous en fait voir de toutes les couleurs. On se fait souvent avoir par certaines idées qui finissent par faire partie de nous. Et bien très chères Ayanas, on a énuméré pour vous quelques clichés et idées reçues de films complètement faux ou pas à ne pas entièrement croire pour éviter de se prendre la tête.

Résultat de recherche d'images pour "black woman eating pop corn"
©beststudio/Freepik

Faire l’amour

Qui n’a jamais fantasmé de faire l’amour comme dans un novelas, avec roses, bougies et lumières douce dans la chambre, à croire que c’est le symbole d’un couple amoureux? Eh bien, faire l’amour ne se fait pas toujours comme on le voit dans les films. Non ! Il y a beaucoup moins de glamour, et encore plus de sueur … Ce qui nous ramène à cette partie où les amoureux sont couchés l’un sur l’autre, essoufflés et l’homme sort du lit avec un caleçon qui sort de nulle part et surtout sans prendre de douche. Et le cliché des clichés, c’est que la femme a un orgasme à tous les coups. Il n’existe pas une seule et unique manière de faire l’amour. Faites l’amour comme vous le ressentez, sans vous prendre la tête.

Le maquillage

Encore un gros cliché, le maquillage qui tient à toutes les épreuves. On embrasse son partenaire sans le couvrir de rouge. On mange sans s’inquiéter de gober son rouge. On est toujours belle ou maquillée au réveil. Bref, le seul maquillage qui disparaît dans un film, c’est le mascara qui coule un peu trop d’ailleurs, quand une actrice pleure. Si seulement la vie était aussi, cool, malheureusement ce n’est pas le cas. Car, en moyenne, une femme ingère environ 350 grammes de rouge à lèvres par an certainement en mangeant ou en embrassant son partenaire, et il suffit d’un coup de sueur pour que l’effet fond de teint s’estompe.

Les jeunes

Le plus souvent, ils sont représentés comme des obsédés sexuels et dont l’étape la plus importante de leur vie, est celle où ils réaliseront leurs premiers rapports sexuels. On a aussi le cliché des populaires dans les films américains, généralement le capitaine de l’équipe de football américain pour les garçons, et une pom-pom girl pour les filles. Sans oublier, les losers ou encore le geek boutonneux et toujours réservé et qui crush secrètement sur un(e) populaire avec qui il finit par devenir ami… De nos jours, cette idée est combattue avec de beaux sportifs aussi intelligents et des filles populaires qui ne sont pas pom-pom girl mais première de classe. Une idée qui n’est forcément vraie dans tous les cas, être intelligent ne veut pas forcément dire qu’on est moche et être beau qu’on n’a que ça comme qualité.

©Jag_cz/Shutterstock

Les requins

On se voit direct dans un film Syfy, avec des requins terrifiants et on ne pourra jamais compter sur eux pour détruire ce mythe autour des requins. Eh bien, sachez que les requins ne tuent pas plus de gens que les moustiques qui causent le paludisme ! Les plus curieux ou audacieux, se sont armés d’une perche à laquelle était accrochée une éponge préalablement trempée dans du sang humain, ils ont ensuite plongé dans une zone peuplée de requins. Et là contrairement aux attentes des plongeurs, les requins n’ont absolument pas réagi. Par contre, ils ont essayé avec du sang de poisson, et là bingo ! Les requins ont été très réactifs, ils se sont très vite dirigés vers la source du sang. Contrairement aux idées reçues, le mythe du requin tueur à la recherche de nageurs ou de plongeurs ne reflètent pas toujours la réalité.

Noël

Ah les films de Noël ! Le top du cliché, même si on aime bien parfois, ça devient saoulant de toujours connaitre la trame du film avant la fin de celui-ci. Un homme ou une femme est célibataire depuis longtemps et vit des situations improbables jusqu’à rencontrer l’amour le jour de Noël et ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants… Eh bien, je ne sais pas pour vous, mais je n’ai jamais vu de scène pareille dans la vraie vie, et pourtant tout ça contribue à l’engouement autour de la fête et ce sentiment d’angoisse à être toujours seul (e) alors que la fin d’année approche. Soyez relax, il n’y a même pas de neige chez nous alors, arrêtons de stresser. Merci.

©giphy.com

Notre cerveau

Aussi cultivé dans les films scientifiques, il s’agit de l’idée selon laquelle on n’utilise que 10% de notre cerveau. L’idée pourrait inciter les plus curieux à la limite de leur capacité mais cette affirmation est totalement fausse. Les scientifiques nous ont permis de visualiser l’activité cérébrale de façon très détaillée et aucune zone n’est inactive de façon permanente. L’ensemble de notre cerveau est utilisé, seulement que chacune des régions n’est pas utilisée au même moment. L’idée qu’il existerait des zones cérébrales non affectées et susceptibles d’offrir des potentialités nouvelles n’a donc pas de réalité.

Les égyptiens

À part dans quelques rares films, les Égyptiens du temps de pharaon étaient assez pales, et pourtant on sait tous que ce n’est pas le cas, ils étaient bien noirs et pas qu’un peu. On se demande pourquoi cette idée est autant relayée dans les films mais une chose est sur, les Égyptiens même s’ils peuvent être très clairs de peau, sont noirs. Ils ont des traits bien marqués, très différents de ces acteurs américains que l’on nous montre le plus souvent à l’écran.

A lire aussi :[Cine] Jusqu’au bout, le film inspiré de la vie de Fabrice Sawegnon

 

Les tests de grossesse

Cette idée reçue est présente dans tous les films où on parle de grossesse, la fille fait un test de grossesse juste après un rapport sexuel qui la rassure ou lui confirme qu’elle est enceinte quel que soit le nombre de jours après le rapport, eh bien, ça n’est pas vrai. On ne peut faire un test de grossesse fiable qu’après 15 jours après un rapport sexuel, voire même les 5e jours de retard de règles avant d’effectuer un test. Alors les ayanas, ne vous précipitez pas pour faire un test avant le moment opportun au risque d’avoir un faux négatif.

Les blondes

Plus répandues chez les Américains, jusqu’à finir par devenir une norme pour nous, les blondes sont censés ne pas être très intelligentes, non mais oh ! Depuis quand l’intelligence dépend de la couleur des cheveux? De plus, c’est comme si on disait que les autres couleurs de cheveux étaient les plus intelligentes du monde. Sinon qui a effectué un test pour diffuser une telle information ? Il avait surement beaucoup de temps à perdre.

Le chloroforme

Le joujou préféré des kidnappeurs, vous voyez la scène où le méchant passe un morceau de tissu sous le nez de sa victime avec au préalable un peu de chloroforme et paf , évanouissement total… Eh bien c’est faux, il ne suffit pas de quelques secondes à respirer du chloroforme pour qu’on tombe dans les pommes. Certes, le chloroforme peut étourdir (il a des vertus anesthésiques) mais ne fait perdre connaissance ou alors il faut l’associer à d’autres substances comme l’alcool. Et bien sûr, il faut l’avoir respiré plusieurs minutes pour que ça fasse effet.

Voili Voilou les ayanas! Vous avez d’autres idées reçues à nous partager ? N’hésitez pas !

Audrey Kouachy

Source: Topito

Spotmydive

Vous pouvez lire aussi :[Ciné] Alexandra Amon, première femme ivoirienne à rejoindre l’Académie des Emmy Awards

 

Image à la une: ©wavebreakmedia/Shutterstock


x

A lire aussi

[Interview] Rencontre avec Fatim Cissé, réalisatrice de la série sénégalaise Jigeen
Fatim Cissé est entrepreneure. Si elle a toujours grandi avec des histoires en tête, elle n'a jamais imaginé devenir cinéaste. Mais son parcours ...
[Lifestyle] 15 films à regarder pendant le confinement sur ces plateformes de streaming
30 jours ! 30 jours de confinement où l'on devra rester à la maison à s'occuper des enfants - pour ceux qui en ont- à s'occuper de la maison, ou ...