Gérer votre stress face à un patron autoritaire

” Non, non et non ! Pas comme ça ! Je veux que ça soit parfait! “…sont bien souvent les mots que le patron autoritaire ou trop exigeant utilise. Comment réagir fasse a tout ce stress Ayana? Voici des  petits conseils que l’on veut partager avec vous et qui – nous l’espérons- vous permettrons d’être beaucoup plus zen dans votre boulot.

Il est indéniable, qu’au cours de votre vie professionnelle, vous ayez côtoyés différents types de patron. A commencer par  le supérieur plutôt passif, qui ne contrôle pas trop le travail et qui laisse son personnel prendre les décisions, et en générale c’est ce que l’on recherche tous (sourire), puis  le supérieur délégatif qui délègue mais qui est présent dans l’équipe, et enfin le patron autoritaire  qui prend toutes les décisions et qui dirige son équipe d’une main de fer , avec autorité. Qui est très exigeant et à la limite ne trouve parfait que ce qui vient de lui.

Notons que l’ambiance de travail autour du patron découle de sa façon de manager. Un dirigeant passif ou délégatif a le plus souvent une attitude « cool » avec son équipe, il laisse chacun s’exprimer et le dialogue est forcément plus facile entre tous. Refuser une tâche, par manque de temps, sera moins difficile à dire à un manager « cool ».

Tandis que, refuser une tâche, à un patron autoritaire semble beaucoup plus complexe ; lorsqu’en face de vous, vous avez quelqu’un sous pression, qui délègue peu à son équipe et qui est donc, lui aussi, surchargé de travail. Son stress le rend plus agressif, les délais se raccourcissent, vous faites des heures supplémentaires, les dossiers s’empilent et votre anxiété explose.

Vous vous rendez à votre travail à reculons et si vous n’agissez pas rapidement, vous risquez de voir votre état de santé se dégrader. Mais comment faire pour que votre stress ne vous mange pas tout cru et que vous finissiez en arrêt maladie ou  pour dépression pendant 6 mois ?

Comment réagir face à un patron autoritaire ?

Commencez par vous ressaisir. Dites vous que vous méritez votre place sinon vous ne serriez pas la ; dites vous que vous avez de la valeur. Mettez de l’ordre dans votre travail. Établissez des planning en avance sur votre patron. Evaluer votre emploi du temps, vous avez une vie après le travail et votre patron autoritaire n’a pas le droit de vous la prendre donc apprenez à dire « STOP ». Votre patron est un être humain et est capable de comprendre vos limites. Vous n’êtes surement pas obligé de répondre au téléphone à 2h du matin !

Il (elle) est tellement tyrannique, il (elle) vous impressionne, vous intimide, vous n’osez pas le, (la) contredire ou dire non et d’ailleurs personne ne le fait dans votre équipe. Cela n’a rien avoir avec le manque de respect mais plutôt savoir s’affirmer  Vous devriez observer son attitude et détecter ses faiblesses. Elles vous permettraient de garder confiance en vous dans les moments d’intimidation. Et n’ayez plus peur de vous exprimer, vous avez un reproche à faire ? Dites-le ! Mais dans le plus grand respect Cela vous soulagera.

Vous devez faire votre travail mais vous avez le droit de le faire dans le respect et dans de bonnes conditions. Ce n’est que comme cela que l’on peut obtenir de bon résultat. Si vous appliquez ces quelques conseils, votre patron exigeant finira par comprendre.

Portez vous bien et bonne semaine.

                                                                                                                                        Fatoumbi. M


x

A lire aussi

[Bien-être] Stress: 14 conseils pour ne pas sombrer !
La vie d’une Ayana n’est pas de tout repos. Nous devons assurer professionnellement, être de bonnes mères , de bonnes épouses, rester belles et d...
[Job] Travail et vie de maman, comment s'organiser?
Le travail et ses horaires fous aujourd'hui dévalorise la maman qui se sent diminuée dans son rôle de mère. Comment donc s'organiser pour que le...