[Interview] Corinne Roux Drouillet, créatrice de la marque Coco Eleganza

Ayant à son actif plus d’une dizaine d’années au sein de multinationales en tant que responsable développement d’affaires et directrice commerciale,  Corinne Roux Drouillet est une mère de famille de 3 enfants, âgée de 37 ans, qui décide en 2016 de se lancer dans le monde de la mode, plus précisément dans celui des tenues de cérémonies: robe de mariée, seconde robe de la mariée, accessoire de mariage, robe de gala, soirée.

Ce qui était au début qu’une simple volonté de monter une activité s’est muée en une réelle passion.

 

Pourquoi vous êtes-vous lancée dans ce domaine ?

En 2016, j’avais pris la décision d’arrêter mon contrat dans une multinationale dans laquelle j’avais exercé pendant plus de  8 ans. Ma décision de partir était basée sur une prise de conscience d’un non-équilibre entre le travail et l’énergie que je donnais à travers ma fonction et ce que je que je recevais en retour. Quand est venu le moment de me poser la question de ce que j’allais faire, j’étais vraiment en quête d’une activité qui me permettrait d’assurer pleinement mon rôle de mère en ayant plus de temps pour mes enfants, mais également mettre mon énergie sur une activité qui me passionnerait.  Le choix n’a pas été très difficile à faire, car j’ai toujours en parallèle de mes différents emplois ramener des vêtements que je proposais à mes amies, familles, etc…J’avais également constaté dans cette activité, que réussir à rendre une femme heureuse en arrivant à la rendre belle, quel que soit son poids ou sa taille en l’habillant était quelque chose qui me plaisait beaucoup.

Je me suis donc lancée en commençant d’abord par des ventes privées, puis par un premier magasin qui était situé aux deux plateaux vallon et aujourd’hui, nous avons deux boutiques sur le boulevard de Marseille en Zone 4 et sommes sollicités pour participer à des défilés de mode en Cote d’Ivoire et à l’international.

 

A lire aussi: [Interview] Arlette Konan, créatrice de mode “Les femmes Arlett sont fortes et singulières”

 

Que signifie Coco Eleganza?

 

Coco Eleganza a été très simple à trouver. Depuis ma petite enfance, ma famille et mes proches m’ont toujours surnommés Coco. En grandissant, ce surnom m’est resté. La mission principale de notre activité étant de rendre nos clientes élégantes, j’ai tout simplement rapprocher mon nom ; coco et notre mission principal : l’élégance (en italien svp, rires), ce qui donne Coco Eleganza.

 

 

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans votre activité ?

 

Dans un souci de diversification constant, je dois effectuer de nombreux voyages un peu partout dans le monde, à la recherche de nouvelles idées, de nouveaux modèles qui pourraient satisfaire ma clientèle locale, cela reste un exercice qui s’avère très enrichissant pour moi mais qui peut s’avérer être un peu éprouvant physiquement. Mais réussir à rendre sublime une dame avec les différentes pièces que nous rapportons me fait absolument tout oublier (rires) et je pars même souvent avec mes enfants quand je peux et ça, ça n’a pas de prix.

Sinon, tout le reste n’est que pur plaisir. Dans cet univers, nous devons être patiente avec les clientes, car le choix d’une robe pour son Jour-J n’est pas forcement évident, une fois que vous le comprenez, il suffit juste d’aider la cliente en ayant beaucoup de compréhension et de patience ; c’est elle la reine pour ce jour (rires).

 

 

Un mariage sur lequel vous avez travaillé dont vous êtes très fière?

 

Vous savez, chaque mariée est une nouvelle aventure, une nouvelle histoire pour nous, des essayages avec son lot d’émotions, au choix de la robe…chacune de mes mariées représente une fierté pour moi. Voir une femme que vous avez accompagnée pendant ce long processus dire oui dans une de vos pièces remplit de joie et de fierté

 

A lire aussi: [Couple] A voir les photos du mariage de Fatima Dangoté

 

Vos projets ?

 

Continuez à nous développer tout en gardant dans nos actions la valeur principale de notre activité : la satisfaction de notre clientèle.

 

Un conseil à donner aux Ayanas entrepreneures?

 

Le passage du monde corporate à l’entreprenariat n’a pas été aussi facile mais on doit avoir une confiance inébranlable en soi afin d’effacer les doutes que l’on peut se créer soi-même ou même les doutes que des personnes externes peuvent vous apporter. Une fois qu’on est sûr de ce qu’on veut faire, on doit foncer, s’entourer de personnes bienveillantes qui vous apportent des critiques et conseils constructifs. Aussi, ne laissez jamais personne vous dire que vous n’y arriverez pas.

 

Et je terminerais avec cette citation d’Oprah Winfrey dont je me suis toujours inspirée : « le grand secret de la vie est qu’il n’y a pas de secret. Quel que soit votre objectif, vous pouvez y arriver si vous êtes prêt à travailler.»

 

 

A lire aussi: [Couple] 21 ans de mariage, les secrets de l’union de Will et Jada Smith


x

A lire aussi

Têtue...
Que vous connaissiez déjà l’histoire d’Ayana ou qu’elle vous ait déjà été racontée, avant de lire ces quelques lignes, vous aurez peut-être du ma...
[Beauté] Ces huiles végétales et leurs bienfaits sur nos cheveux
De même que la peau, les cheveux ont besoin d'entretien. Il ne suffit pas de les tresser et de les laver quand ils sont sales. Le cuir chevelu vi...