Au cœur des affaires judiciaires gabonaises avec Eki

Eki est une juge libre et épanouie dont la vie va prendre un nouveau virage à 360° alors qu’elle est au cœur d’une affaire judiciaire…

On vous dit tout sur la nouvelle série CANAL+ Original qui s’installe sur CANAL + Première à partir du 25 avril à 20H30. 

Entre dilemme familial et vérité

Eki est une femme forte et libérée. Elle vit une belle carrière et ne ressent pas le besoin de se marier. Pour cause, en tant que juge aux affaires familiales, spécialisée dans les divorces, elle voit la fragilité de l’amour au quotidien. Elle est indépendante et tient à sa liberté.

Elle est aussi engagée pour sa famille. Dans la série Eki, tout va bien dans le meilleur des mondes jusqu’à ce que la vie honorable et paisible de la famille Nyonda s’entache d’un terrible scandale. Dans chaque famille, on retrouve un vilain petit canard qui s’assure de toujours mettre à mal l’image et l’honneur de la famille. Mais on s’attend rarement à ce que cela vienne de nos parents les plus proches.

Edouard Nyonda, père et juge respectable, est impliqué dans une affaire de viol aggravé.
Sa fille, Eki suivra un chemin périlleux entre mystères, doutes et corruptions pour découvrir la vérité. Enquête de vérité, Eki n’hésite pas à s’impliquer dans une enquête pleine de mystères, armée de sa détermination et de ses convictions.

A lire aussi : Le mois d’Avril sera le mois de toutes vos envies

Une production panafricaine

Eki a été tournée en Côte d’Ivoire et au Gabon avec des acteurs venus des 4 coins de l’Afrique et plus de 1 000 figurants. En effet, on retrouve à la réalisation un trio de réalisateurs dont Nadine OTSOBOGO du Gabon, Alex OGOU et Boris OUE de la Cote d’Ivoire Cette série est menée avec brio par plusieurs acteurs venant du Gabon, du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Burkina Faso et du Sénégal tels que Nelly Belval, Vanessa Atsing et Serge Abessolo, Farguass Assandé, Evelyne Ily et Izabelle Maya, Maïmouna N’Diaye, Roger Salla et Joaquim Tivoukou. Sur des thématiques d’actualité telles que les droits de la femme, la corruption et le poids des traditions.

Maintenant vous savez pourquoi est ce qu’il ne faut pas rater Eki !

Rendez-vous dès le lundi 25 avril à 20H30 sur CANAL+ Première, pour suivre ce magnifique thriller judiciaire de 10 épisodes de 52 minutes. 


x

A lire aussi

Les femmes et les TIC, facteur de croissance économique
Utilisées à différentes fins, Les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) désignent l’ensemble des technologies liées aux médi...
COMMAN-YA, l’académie des femmes entrepreneures
La business académie COMMAN-YA a organisé ce vendredi 8 Juillet  la cérémonie de graduation de la quatrième promotion de son programme phare INCU...